Ce week-end ont eu lieu la 46ème édition des Annie Awards, très tard dans la nuit de samedi à dimanche. Les résultats de cette remise de prix des professionnels de l’animation peuvent préfigurer en partie qui va être le récipiendaire du futur Oscar du meilleur film d’animation, entre autre choses.

Impressionnant et mérité : sur les sept nominations que possédait Sony Pictures Animation avec Spider-Man : New Generation, toutes se sont soldées sur une victoire. Le long métrage repart donc avec le prix du meilleur film, meilleur character design pour Shiyoon Kim, meilleure animation de personnage pour David Han, meilleur production design pour Justin K. Thompson, meilleure réalisation pour Peter Ramsey, Bob Persichetti et Rodney Rothman, meilleur écriture de scénario pour Phil Lord et Rodney Rothman et meilleur montage pour Bob Fisher, Andrew Leviton et Vivek Sharma !

Disney, via Pixar et ses autres branches, repart avec la meilleur musique avec Michael Giacchino et le meilleur storyboard pour un long métrage avec Dean Kelly pour Les Indestructibles 2, meilleurs effets spéciaux animés avec Cesar Velazquez, Marie Tollec, Alexander Moaveni, Peter DeMund, Ian J. Coony pour Ralph 2.0, et Le retour de Mary Poppins récupère la meilleure animation dans une production et la meilleure animation de personnage dans un film en live action avec Chris Sauve, James Baxter, Sandro Cleuzo pour le Duncan Studio.

Le très récent Annie du meilleur film d’animation indépendant est revenu à Mirai, ma petite sœur de Mamoru Hosoda, distribué aux USA par Gkids.

Sur le petit écran, le meilleur montage pour une série TV avec Charles Jones, Joe Molinari, Dao Le, Vartan Nazarian et David Vazquez pour la série Les nouveaux héros, meilleure réalisation avec Eddie Trigueros, meilleur storyboard pour une série TV avec Alonso Ramirez Ramos et meilleure musique avec Christopher Willis pour Mickey Mouse, meilleur character design avec Amanda Jolly pour Raiponce, la série.

Netflix voit un grande nombre du reste de ces prix passer dans son escarcelle avec deux Annies pour Bojack Horseman (meilleur voix, meilleure série), trois pour Hilda (meilleure animation,meilleur écriture et meilleure série), un pour StoryBots (meilleur production préschool), un pour Tales of Arcadia – Trollhunters (meilleur effets animés).

Le secteur de la VR a été présent dans deux prix avec Crow : the legend pour la meilleure production en réalité virtuelle revenant à Baobab Studio et Google Spotlight Stories avec Age of Sails pour le meilleur production design revenant à Céline Desrumaux et Jasmin Lai.

Pour finir, les catégories consacrées aux courts métrages ont félicité Weekends de Trevor Jimenez et Best Friend réalisé dans le cadre des Gobelins par Nicholas Olivieri, Yi Shen, Juliana De Lucca, Varun Nair et David Feliu.

Cette forte présence de SpiderMan : New Génération dans les récompenses peut laisser entrevoir une nouvelle réflexion sur le médium de l’animation, en espérant que cela ne devienne pas une exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *