Ce lundi 23 avril a eu lieu la conférence de presse du Festival International du Film d’Animation d’Annecy pour annoncer une grosse partie du programme de l’édition 2018. Coralie, Muriel et moi-même vous confions du coup nos impressions sur les longs-métrages en lice, en attendant de vous parler des autres surprises du festival !

Virus Tropical

Réalisé par Santiago Caicedo,

Avec son esthétique rappelant la bande dessinée américaine indépendante, Virus Tropical promet une virée psychédélique et punk. Idéal pour une séance nocturne pour se taper des barres de rires avec les derniers courageux encore présents dans la salle. Parce qu’il ne doit en rester qu’un.

Muriel

Ce genre de film occupe habituellement le banc de la sélection hors compétition, et je serai très intéressé de voir ce qui a motivé le comité de sélection, qui parle d’un mélange entre Persépolis et Les Kardashians… un cocktail plus que prometteur !

Nicolas

La Casa Lobo

Réalisé par Cristóbal León et Joaquín Cociña

La bande annonce montre une maîtrise des différentes techniques d’animation, on passe ainsi de la stop motion à de l’animation traditionnelle. Ce mélange contribue à nourrir une ambiance lourde et sombre comme si on sombrait doucement dans un cauchemar éveillé. Un conseil, prenez une pilule de fun avant le visionnage ou un soda bien frais !

Muriel

Le Mur

Réalisé par Cam Christiansen

Si La tour, qui traite du conflit entre israéliens et palestiniens, est en sélection hors compétition, c’est Le Mur de Cam Christiansen qui a les honneurs de la compétition. Le réalisateur explore différents points de vue à la fois du coté israélien et palestinien de chaque côté du mur, cette confrontation et croisement des témoignages permet de prendre du recul sur la situation conflit israélo-palestinien. Avec sa durée assez courte (1h22), on va vite prendre compte de l’efficacité de ce documentaire animé à l’esthétique cel-shadée, en espérant que cette dernière ne soit pas un frein au visionnage.

Muriel

Miraï, ma petite soeur

Réalisé par Mamoru Hosoda

Pour être honnête, je n’avais pas accroché avec le lacrymal Ame et Yuki – Les enfants loups. Une chose est sûre, la famille et ses tiraillements sont un terrain fertile pour Hosoda, reste à souhaiter qu’il ne tombe pas trop dans le pathos.

Muriel

Je l’attends moins que Maquia – When the Promised Flower Blooms (hors compétition), mais je l’attends quand même. La thématique fraternelle peut donner quelque chose de très intéressant, surtout si la raison pour laquelle Miraï voyage depuis le futur est bien pensée…

Coralie

Seder-Masochism

Réalisé par Nina Paley

Le clip ci-dessus est brillant, horrible et drôle à la fois. Il m’a clairement donné très envie de voir un film qui, autrement, n’aurait pas attiré mon attention par son synopsis. Maintenant, c’est peut-être le film en compétition que j’attends le plus !

Coralie

Les péplums évoquent chez moi des souvenirs d’un ennui total. Cependant, je suis attirée par le décalage des points de vue et l’esthétique créée par Nina Paley, je vais me laisser porter par le film et profiter.

Muriel

 

Funan

Réalisé par Denis Do

Projet évoqué par Camille sur le site, Funan permet d’aborder la révolution khmère sous l’angle humain. Avec des films comme Dans un recoin de ce monde ou Ernest et Célestine, on a pu voir à quel point la force de résilience des populations en temps de guerre est importante et apporte une autre dimension à des évènements historiques. Funan a toute sa place dans cette sélection.

Muriel

J’ai plutôt tendance à fuir les films aux thématiques trop dures, trop sérieuses, parce que j’apprécie moyennement d’être secouée. Mais il y a quelque chose ici qui m’attire depuis que Camille en a parlé, une certaine esthétique… Je suis intriguée.

Coralie

Parvana, une enfance en Afghanistan

Réalisé par Nora Twomey

Depuis le temps qu’on vous en parle, surtout Muriel d’ailleurs, je suis curieuse de découvrir cette jeune fille et son histoire particulière au cœur de l’Afghanistan.

Coralie

Pas vraiment un commentaire, mais j’ai déjà critiqué le film lors du Luxembourg City Film festival le mois dernier, une petite déception personnelle que j’espère combler avec les autres film de la sélection !

Muriel

La Nouvelle Cendrillon

Réalisé par Alessandro Rak, Ivan Cappiello, Marino Guarnieri et Dario Sansone

Le film semble prendre un angle intéressant pour aborder le conte de Cendrillon, le tout dans une esthétique qui capte le regard. L’ambiance visuelle et musicale (j’adore la chanson du trailer) me donnent très envie.

Coralie

Après L’arte della felicita, aussi produit par M.A.D. Entertainment, cette Nouvelle Cendrillon semble pousser le goût la musique et les couleurs d’Alssandro Rak à son paroxysme, le tout avec une esthétique peinte qui pousse plus loin la recherche graphique au service de cette adaptation de l’opéra théâtre de Roberto de Simone.

Nicolas

Tito et les oiseaux

Réalisé par Gustavo Steinberg, Gabriel Matioli Yazbek Bitar, André Catoto Dias

Après de bons écho d’Annecy 2017, Tito et les oiseaux confirme la vitalité du cinéma brésilien et cette sélection en compétition permettra peut-être de faire décrocher au pays sud américain un troisième Cristal !

Nicolas

Okko et les fantômes

Réalisé par Kitaro Kosaka

Au vu du résumé, j’ai de suite pensé à L’Orphelinat de Juan Antonio Bayona. Heureusement, l’ambiance est toute autre et on peut imaginer une joyeuse aventure en compagnie de Okko et de ces êtres fantastiques, visiblement là pour ambiancer l’auberge.

Muriel

Est-ce à force de regarder des bandes-annonces japonaise que j’ai cru comprendre tout ce qui se disait dans celle d’Okko ? Ou est-ce propre à la douceur qui s’en dégage ? Avec ses personnages aux têtes chibi des années 80, le film me fait déjà sourire.

Coralie

Premier long-métrage de Kitaro Kosaka (directeur de l’animation sur Le vent se lève), Okko et les fantômes et son arrière gout visuel du charmant Royaume des Chats aura la chance de sortir sur les écrans français grâce à Eurozoom, qui place en plus de ce film un autre métrage (le film taïwanais On Happiness Road) dans la section hors compétition.

Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *