Présenté en sélection officielle hors-compétition à Annecy en 2015, The Shutterbug Man est désormais visible en ligne ! 

The Shutterbug Man raconte l’histoire d’un homme très dérangé, dont la seule passion est de prendre des clichés horribles. Cette passion va le conduire en des lieux aussi maudits que terrifiant.

The Shutterbug Man se dévoile dans une stop-motion tout en noir et blanc ponctuée par des photographies qui apportent un grain et une texture supplémentaire à l’histoire. La narration est portée par la voix de Barbara Steele, grande figure du cinéma fantastique connue pour ses rôles dans Le masque du Démon et Piranhas. L’animation a été produite par le studio canadien Mad Lab Productions que l’on retrouve aussi sur la promotion du film d’horreur sentant bon la Noël : KRAMPUS, par le biais d’une carte de vœux complètement décalée.

Il est aisé de se laisser prendre par cette ambiance à la fois étrange et glauque de l’univers de The Shutterbug Man, qui porte le concept fort de la folie liée à l’obsession de la quête d’images toujours nouvelles. On imagine d’ailleurs très bien l’idée reprise et retravaillée à l’élaboration d’un long-métrage à coller des frissons. On remarque tout de même le petit budget de ce court par l’utilisation d’images grattées et de caches à certains endroits du cadre. J’avoue aussi m’être laissée porter par la voix de Barbara Steele, ce qui est à la fois une force et un défaut induisant ainsi un rythme lancinant qui rapproche le film de l’onirisme.

Malgré ses petits défauts, je vous recommande vivement la vision de ce court-métrage ce qui vous permettra de découvrir le talent de son réalisateur Christopher Walsh. Et si vous en voulez encore, sachez qu’il a aussi travaillé sur une chaîne parodique avec du zombie dedans !

Attention ! Avant de lancer la vidéo, vous êtes devant un contenu adulte, éloignez vos bouts de choux, sinon gare aux cauchemars !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *