Et c’est le directeur éditorial de Casterman Benoit Mouchard qui corrobore cette nouvelle au micro de France Inter, comme vous pouvez l’entendre ci-dessous :

On en retient que Jackson et Spielberg ont bien signé une option et que, comme annoncé en octobre dernier, Jackson se laisse toute latitude de se diriger vers un film plus politique et plus sombre après des années de rumeurs autour de l’adaptation du diptyque Les 7 boules de cristal/Le temple du soleil.

C’est donc à nouveau l’Affaire Tournesol qui est évoqué, ainsi que Le Sceptre d’Ottokar, ce qui est pour le coup l’unique vraie nouvelle à se mettre sous la dent. Un choix somme tout naturel si Jackson compte présenter à la fois le personnage de Tournesol, coupé du précédent film pour des raisons évidentes, ainsi que le pays fictif d’Europe créé par Hergé pour éviter d’avoir à parler de l’ex-Yougoslavie, la Syldavie, ainsi que son ennemie la Bordurie.

Il n’y a plus qu’à garder patience, au moins le vieillissement du casting n’est pas un problème vu la technique employée !

   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *