Après une trilogie filmique qui mélangeait animation et film live dont la qualité n’a cessé de chuter (au point où ce fut l’intégralité du budget d’Arthur 3 qui fut passé en perte lors des comptes annuels d’EuropaCorp), c’est donc le studio 100 qui s’occupe d’adapter les livres de Luc Besson afin d’en faire une série animée télévisée pour la jeunesse. En production depuis 2015, elle a raflé la sixième place des productions pour enfants les plus vues lors du MIPJunior 2016, durant le dernier mois d’octobre.

[message]Arthur est un jeune garçon de 10 ans, vif et ingénieux qui passe toutes ses vacances dans la maison de sa grand-mère adorée. Et quelles vacances ! Le jardin de sa grand-mère abrite en effet tout un monde invisible à nos yeux… Celui des Minimoys ! Arthur, lui, a découvert le passage qui lui permet d’explorer ce monde et de devenir à son tour un Minimoy. Et plus encore le Minimoy qui sauvera ce peuple minuscule de multiples menaces dont l’invasion des armées de Maltazard, l’ennemi juré des Minimoys, qui règne sur les Seides. Petit garçon solitaire et rêveur, Arthur se trouve catapulté dans la peau d’un héros téméraire qui mènera tout un peuple vers la reconquête de sa liberté, accompagné de ses camarades Sélénia et Bétamèche. Avec un tel trio, le chemin de la victoire ne sera pas sans surprise.[/message]

Ce sont Cyril Tysz (Super 4, Trolls de Troy) et Alain Serluppus (Les Grandes Grandes Vacances, Mini Ninjas) qui se sont occupés de l’adaptation en bible littéraire, sur un format de 26 épisodes de 26 minutes. La bande-annonce révèle les looks des personnages, cohérents avec ceux des films mais adapté pour l’envergure d’une série télévisée et débarrassés des scories de certains films de l’époque (dont la trilogie Arthur faisait partie), à savoir la surenchère de textures pour cacher des modélisations déjà un peu datées.

Ici, la direction artistique semble plus harmonieuse et le fait que la série soit complètement en animation permet une meilleure stylisation de l’ensemble, désormais plus doux et unifié. L’animation semble réussie et les quelques cadrages dynamiques laissent espérer un découpage inspiré. Gardons patience avant plus de nouvelles images et se faire une meilleure idée du fond !

Arthur et les Minimoys – La série – Bande-annonce en anglais sans sous-titres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *