Produit par ON Entertainment (Le Petit Prince et Mune, le gardien de la lune), l’adaptation des célèbres jouets allemands a connue quelques changements depuis les nouvelles de l’été 2015. Exit Bob Persichetti (Le Chat Potté, Shrek 2) à la réalisation, remplacé par Lino DiSalvo, qui occupe en parallèle le poste de directeur créatif chez Paramount Animation.

ON Entertainment, actuellement seule structure de production française indépendante pour ce qui est des films d’animation, possède de bons partenaires avec Pathé, qui distribuera le film en France, tandis que Wild Bunch gère les ventes internationales. Aux USA, c’est Open Road Films qui a remporté la timbale, tablant certainement sur la reproduction du succès de La Grande Aventure Lego.

C’est ce qui est espéré par tous les acteurs qui gravitent autour du film Playmobil, dont le budget s’élève à 75 millions de dollars (15 de plus que le budget du film Lego, qui avait toutefois bénéficié de subventions très importantes en raison d’un outsourcing en Australie, chez Animal Logic) pour une production qui aura lieu au Canada.

Le titre du projet a d’ailleurs changé, depuis « Playmobil – Robbers, Thieves and Rebels » jusqu’au désormais connu « Playmobil : The Missing Piece. », ce qui indique des remaniements dans l’histoire. A quel point, difficile de se prononcer pour le moment, seul Blaise Hemingway, vétéran de chez Disney Animation comme DiSalvo, a été annoncé officiellement.

Les USA seront gratifiés de Playmobil : The Missing Piece, sensé être le premier d’une trilogie, le 18 janvier 2019. Aucune date n’a été annoncée pour la France.

Source : Beyond the Cartoons & Variety.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *