Film Marvel mystère annoncé depuis quelques temps dans le line up de Disney Animation, l’annonce de Big Hero 6 a soudain tempéré les ardeurs des fans de la souris comme ceux de la maison aux idées.

Équipe complètement sous-représentée chez Marvel, Big Hero 6, qui est une sorte de réponse japonaise aux Avengers créée par le collectif Man of Action, tout en gardant les tropes du manga, reste pourtant le meilleur moyen de travailler avec un cadre le plus libre possible pour les équipes de Disney animation.

Avec seulement deux runs, Big Hero 6 est un terrain vierge tout en ayant un lien avec l’identité super-héroïque de leur société sœur.

Et quoi de mieux que de prendre de la distance avec le Marvel Cinematic Universe ? Sans pression supplémentaire, les artistes vont pouvoir faire de Big Hero 6 une vitrine de leur savoir-faire qui, en cas de succès, pourrait déboucher sur une nouvelle itération de l’Univers Marvel qu’ils seront les seuls à conceptualiser.

Baymax & Hiro

Mais tout d’abord, qu’est-ce que Big Hero 6 ?

Dans sa version la plus récente et vraisemblablement celle qui sera adaptée à l’écran, ce sont six super héros ayant des capacités ou pouvoirs hors du commun. De gauche à droite :

Hiro Hamada est l’enfant le plus intelligent du Japon. Recruté pour cette même raison, il est le scientifique du groupe, mais son esprit logique lui permet également de coordonner l’équipe à la perfection.

Baymax n’est pas qu’un simple robot. Au départ conçu par Hiro comme un assistant résultant d’un exercice d’un programme de robotique étudiant, Baymax se voit implémenter la mémoire du père mourant de ce dernier. Désormais pourvu d’une vraie personnalité, Baymax est autant un ami qu’une figure paternelle pour Hiro.

Wasabi No-Ginger est un cuisinier hors pair. Mais il est aussi un expert en armes blanches et possède le pouvoir de matérialiser des couteaux avec le pouvoir de son énergie spirituelle, le Qi. Ces couteaux ont la capacité de neutraliser ses ennemis de manière non-létale.

Fredzilla, ou Fred possède le pouvoir unique de matérialiser un kaiju, un monstre géant qui le protège comme une armure et multiplie sa force physique. Rien n’est toutefois connu sur l’origine de ses pouvoirs.

Honey Lemon, de son vrai nom Aiko Miyazaki est une jeune fille pétulante et très intelligente, même si elle le masque afin de ne pas être surestimée par ses ennemis. Elle a inventé un sac très pratique qui peut générer des trous noirs et accéder à n’importe quelle dimension où elle peut stocker des objets d’une taille invraisemblable.

Go Go Tomago, de son vrai nom Leiko Tanaka est l’un des membres fondateurs de Big Hero 6. Elle est aux commandes d’un exosquelette très puissant lui permettant de voler, courir à grande vitesse et doté d’une grande puissance de feu. Plus introvertie que sa compatriote Honey Lemon, elle ne la porte pas dans son cœur, ce qui peut mettre en danger la cohésion de l’équipe.

Cette équipe, qui peut encore changer suivant que les scénaristes de Disney sont en train d’écrire, nécessitera tout de même des aménagements étant donné la présence d’un personnage secondaire dont Disney n’a pas les droits d’exploitation à l’heure actuelle, à savoir le silver samuraï (qui sera d’ailleurs présent dans le film Wolverine Le Combat de L’immortel cet été) mais je doute que ce soit vraiment un problème.

Nos héros devront défendre la ville de San Fransokyo, mélange de San Francisco et Tokyo. Le synopsis a déjà été dévoilé, nous confirmant la présence d’Hiro et de Baymax :

Big Hero 6 est une comédie d’action et d’aventure suivant un jeune prodige de la robotique, Hiro Hamada, qui se retrouve au cœur d’une intrigue criminelle visant à détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide son ami, un robot appelé Baymax, Hiro rejoint une équipe de combattants du crime qui ont pour mission de sauver la ville.

Reste la grande inconnue, à savoir la question même du character design pour un projet qui dans son postulat était fait pour concurrencer le manga et s’inspirer de son dynamisme.

Le réalisateur désigné sont Don Hall (Winnie l’Ourson) et Chris Williams. Le film doit sortir le 7 novembre 2014 aux USA, ce qui veut certainement dire que Big Hero 6 sera le Disney de Noël en France. Une vidéo et l’image ci-dessous ont été dévoilé, ne donnant enfin qu’assez peu d’informations, si ce n’est que le film est toujours sur les rails.

Gageons que les équipes de Disney trouveront le juste milieu entre leur identité visuelle et celle plus « manga » qui font exister actuellement les personnages. L’exemple de la très « kawaii » Vaneloppe dans Les Mondes de Ralph nous donne une bonne indication sur les possibilités qui s’offrent à eux.

Source : Disney Animation & Marvel

2 Comments

  1. Pingback: Premier trailer pour « Big Hero 6 », plus six infos !

  2. Pingback: Deux nouvelles images pour "Big Hero 6" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *