Rebelle, le 13ème long métrage des studios Pixar, sortira en France le 1er aout 2012. Anciennement nommé The Bear and the Bow – L’Ours et l’Arc – le titre officiel en VO est dorénavant Brave. D’ailleurs je me demande pourquoi ils n’ont pas gardé ce nom en français, puisque la traduction en français serait… Brave ! Il a été réalisé par Mark Andrews et Brenda Chapman, respectivement réalisateurs sur le superbe court L’Homme-orchestre et Le Prince d’Egypte.

Ce sera la première incursion de Pixar dans les contes de fées, et Merida rejoindra Pocahontas, Belle, Jasmine et les autres au panthéon des princesses disneyennes.

rebelle02

Merida, experte en tir à l’arc, est fille du roi Fergus et de la reine Elinor. Bien décidée à suivre son propre chemin dans la vie, Merida défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de trois seigneurs hauts en couleur : l’impressionnant Lord MacGuffin, Lord Macintosh, désagréable au plus haut point et l’irascible Lord Dingwall. Sans l’avoir voulu, Merida va déchaîner le chaos dans le royaume, et lorsqu’elle se tourne vers une vieille femme excentrique réputée pour sa sagesse pour trouver de l’aide, elle va voir se réaliser un vœu bien malheureux… Le danger va forcer Merida à découvrir le vrai sens du mot bravoure afin de déjouer la terrible malédiction qui se profile…

rebelle04

Les noms des trois seigneurs on retenu mon attention. MacGuffin m’a d’abord fait penser au studio Mac Guff, mais il se trouve que c’est aussi une technique scénaristique popularisée par Hitchcock qui consiste à détourner l’attention du spectateur, ou à l’orienter vers de fausses pistes. Macintosh doit surement renvoyer à l’entreprise Apple et Steve Jobs, décédé cette année. J’imagine qu’il s’agit d’un hommage de la part de Pixar dont il était le co-fondateur. Enfin Dingwall est une marque d’instruments de musique mais également une ville, ancien bourg royal, d’Écosse. Spéculations personnelles que tout cela.

Le court-métrage de 6 minutes La Luna devrait faire la première partie du film. On y trouvera Enrico Casarosa pour son premier essai à la réalisation.la-luna-poster

«Ce soir, pour la toute première fois, un enfant part travailler avec son père et son grand-père. Dans une vieille barque, ils prennent la mer et rament loin, si loin que lorsqu’ils sont arrivés, la terre est hors de vue. Là, en pleine mer, en pleine nuit, ils s’arrêtent et attendent. Découvrir en quoi consiste l’incroyable travail de ses aînés est une immense surprise pour le petit garçon. Doit-il suivre l’exemple de son père ou de son grand-père ? Entre leurs visions opposées des traditions ancestrales, pourra-t-il trouver sa propre voie ?

9 Comments

  1. Wouah, tu me surprends avec ton truc des trois seigneurs là, t’es tellement cultivée, ça fait peur O_o

    Moi j’ai surtout retenu qu’Elinor est un prénom courant en littérature (chez Jane Austen, dans Coeur d’encre, et d’après l’auteure de ce dernier livre, en Terre du Milieu, mais là je peux pas confirmer), et que c’est dérivé du célèbre Elénore/Aliénor.

    Bref, je vois pas pourquoi il est question d’ours dans le titre originel, mais je verrai bien le moment venu : Pixar est inscrit dans mon code génétique, je peux pas ne pas aller voir ce film *_*

    1. Aha cultivée, Wiki aide beaucoup à la culture tu sais !

      Elinor c’est aussi le personnage principal d’une BD chez Soleil. Et c’est possible qu’il y en ait une dans l’Histoire de la Terre du Milieu, je ne sais plus.

      L’ours parce que, on le voit dans le teaser il me semble, elle se retrouve face à un ours à un moment !

      Lalie
  2. J’ai vraiment hâte de voir le nouveau Pixar qui annonce un certain renouveau et puis l’héroic Fantasy par d’aussi bons techniciens miam. J’aime bien la parodie de Robin Hood de Ridley Scott avec l’héroïne tirant sa flèche au ralenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *