Critique – Okko et les fantômes

Bien loin de la fièvre du Festival international du film d’animation d’Annecy, il est toujours intéressant de rattraper les longs métrages qui nous ont échappé. C’est le cas d’Okko et les fantômes, qui ne rentrait d’aucune dans un planning déjà bien chargé. Quelques mois après …