The Thousand Miles

Après l’échec de la mise sur pieds de Swing Popa Swing en 2014 et une incursion dans le cinéma live avec Attila Marcel en 2013, Sylvain Chomet revient au long-métrage d’animation avec The Thousand Miles.

C’est Variety qui nous rapporte la nouvelle, Chomet et son équipe sont prêts à passer à l’étape du character design et du storyboard après une longue période de développement. Suivra l’étape de l’animation avec des acteurs pour référence, le film mélangeant à la fois de l’animation traditionnelle (qui évoquera plusieurs époques, depuis les premiers cartoons des années 20 au pop art des années 70) et de la 3D : dans quelle mesure ? Nous l’ignorons pour le moment, les paroles du producteur Demain Gregory étant assez floues :

[message]“Nous avons lourdement expérimenté pour combiner l’expressivité  du style 2D de Sylvain avec la stabilité de l’image de synthèse et la dimensionnalité d’acteurs réels. Le résultat sera une hybridation spectaculaire qui capture le côté unique de la  2D traditionnelle et la nature difficile à contenir de la technologie de la 3D.”[/message]

Ce qui est toutefois connu, c’est l’influence du réalisateur Federico Fellini sur le projet, comme l’annonçait Chomet en juin, durant le festival International du film d’animation d’Annecy :

[message]“Ma vision créative est constamment alimentée par deux réalisateurs extraordinaires : Jacques Tati et Federico Fellini. Avec L’iIllusioniste j’avais eu l’opportunité d’explorer directement mon amour pour le travail de Tati.  Avec The Thousand Miles je vais pouvoir faire de même avec le monde magique de Fellini,”[/message]

L’une des principales sources d’inspiration est « Le Livre de mes rêves » de Fellini, un mélange de dessins et de textes personnels du réalisateur, ainsi que d’autres œuvres non publiées du maître italien. Comme pour son précédent long-métrage animé, l’illusion aura une grande place dans l’histoire : Se déroulant dans l’Italie du début des années 80, nous suivrons l’histoire de deux frères vieillissants, séparés par la vie et réunis par leur rêve mutuel de prendre part à la course légendaire des Mille Miles, un aller-retour entre Brescia et Rome, qui fut, selon ceux qui y ont participé, l’une des plus belles courses du monde.

[message]“Ce qui suivra est une aventure métaphysique que pleine d’amour, de rires et de pleurs, et de grandes excentricités que l’on peut attendre de la part de la combinaison des univers de Chomet et Fellini,”[/message]

Ce que Gregory sait mieux que nous, puisqu’il a contribué à l’écriture du projet, dont la présence de dialogue est, pour Chomet du moins, une nouveauté. Dialogues qui seront de plus en anglais, deux célèbres acteurs américains d’origine italienne donneront leur voix aux personnages.

Produit par Savoy & Gregory, une joint venture basée à Londres et gérée par Demian Gregory, The Thousand Miles introduira également l’acteur James Lipsius, un acteur de 27 ans choisi par Chomet. Selon Gregory, le casting de voix devrait comprendre un certain nombreux d’acteurs et d’actrices de haut niveau.

Malgré une production à Londres, Savoy & Gregory a commandité des studios d’animation dans le sud de la France et en Italie pour s’occuper de l’animation traditionnelle, tandis que la post-production se fera au Canada.

Nous pouvons nous attendre à de nouvelles informations sur The Thousand Miles durant le marché du film européen des Berlinales, à partir du 11 février, où le film sera vendu aux distributeurs internationaux.

The Thousand Miles est prévu pour une sortie en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *