Avec l’AFM, il est temps de prendre des nouvelles de Wizart Animation, le studio  russe d’animation 3D, qui est aussi couplé avec une école d’animation, ce qui permet aux étudiants fraîchement diplômés de se faire directement les dents sur des longs-métrages et de se constituer rapidement un catalogue d’œuvres à négocier en distribution au-delà de leur territoire. Une stratégie payante !

The Snow Queen 2 et 3

Le deuxième épisode de The Snow Queen, La Reine des Neiges, The Snow Queen 2, La Reine des Neiges : Le Miroir Sacré est arrivé chez nous via Universal et fait actuellement le bonheur des soirées de vacances de Gulli, qui en profite pour rediffuser le premier film, l’un de leur plus gros succès d’audience de 2015. Les mauvaises langues diront que la méprise avec le film de Disney a donné ce qu’il fallait comme poussée au film, mais ici n’est pas l’endroit pour juger des stratégies des chaînes de télévision.

En plus d’une nomination aux Golden Globes, The Snow Queen 2, La Reine des Neiges : Le Miroir Sacré sortira en salles en Espagne via le distributeur Vercine et The Snow Queen 3 : Fire and Ice a été dévoilé à l’AFM et est déjà vendu sur de nombreux territoires via le distributeur Blitz, dont la Croatie, la Slovenie, la Bosnie Herzegovine, la Serbie, le Montenegro, la Macedoine, le Kosovo et l’Albanie, en simultané de la sortie Russe. Aussi, l’exploitation sur intégralité du territoire sud américain a été achetée par California Films au sein d’un deal qui inclut aussi Sheep & Wolves.

Sheep & Wolves

Présent dans la catégorie Hors compétition et vu par David au dernier Festival International du film d’animation d’Annecy, Sheep & Wolves bénéficiera aussi d’une grande sortie salles en Amérique Latine, en salles en Hongrie et en vidéo dans une partie de l’Europe avec Koch Media, qui distribuera le film en magasin en Allemagne, en Autriche, au Lichtenstein, en Suisse et au Luxembourg. Pour la première fois, Wizart distribuera un de ses films au Danemark, ouvrant le marché scandinave pour ses prochains films.

Fantastic Journey to Oz

C’est Zylo, a distributeur et éditeur vidéo français, qui a acquis les droits d’exploitation du film d’animation Fantastic Journey to Oz, aussi titré Urfin and His Wooden Soldiers pour la France, la Belgique, la Suisse, Monaco, Andorre et le Luxembourg.

[message]Le brave mais méchant Urfin veut gouverner le Monde Magique d’Oz. Avec son armée de soldats de bois, il envahit la Cité d’Emeraude et la renomme Urfinville. Il est enfin à fêter sa victoire lorsque ses plans sont déjoués par une jeune fille, Dorothy, récemment arrivée à Oz . Elle doit retourner chez elle, mais pas avant d’avoir aidé ses amis le lion, l’épouvantail et l’Homme de fer à vaincre Urfin. Et pour y arriver, ils doivent découvrir qui est vraiment Urfin…[/message]

Et ensuite ?

Le futur est bien radieux pour Wizart, qui gagne en qualité technique à chaque film, bien que le point faible qui revienne à chaque critique étant des problèmes à lier le fond thématique, à faire dans un humour un peu plus fin et à travailler la caractérisation de ses personnages. Des faiblesses qui peuvent être facilement effacées si le studio décide d’aller plus loin que de chasser sur les terres de la formule DreamWorks, qu’il a observé et dont il a tiré ses propres conclusions pour la création de Sheep & Wolves, ce qui peut expliquer ce succès chez les distributeurs désireux de produits similaires et moins chers que les californiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *