Titre, résumé et affiche pour la suite de « Godzilla : Planet of the Monsters ».


La suite de Godzilla : Planet of the Monsters sort dans les salles japonaises dans moins de deux mois, et c’est l’occasion de revenir sur ce que l’on sait de ce chapitre deux de cette trilogie animée. Le titre, tout d’abord, dont nous n’avions que des traductions non officielles, sera le suivant : Godzilla : City on the Edge of Battle. Les trois films étant produits l’un derrière l’autre, c’est évidemment la même équipe qui est en charge, tout comme les voix japonaises. Pour rappel, et considérez ça comme spoiler si vous comptez regarder le premier film désormais disponible sur Netflix :

Les humains de retour sur la planète Terre après 20.000 ans d’absence ont réveillé une nouvelle race de monstre. S’élevant des profondeurs de la planète lors des dernières minutes du premier long-métrage, le « Godzilla Earth » est apparu. Mesurant 300 mètres de haut et pesant plus de 100.000 tonnes, porteur d’une puissance destructrice inégalée, il provoque la retraite d’Haruo et des survivants restants. Au secours de ce dernier, Miana, membre d’une tribu aborigène appelée les Houtua, les premiers humanoïdes que les survivants ont rencontrent. Sont-ils les descendants des humains ? “Notre dieu a été détruit par Godzilla. Tout ce qu’il nous reste de lui sont deux œufs. Tous ceux qui ont osé résisté et se battre ont été noyé dans le feu atomique” raconte la tribu à Haruo, pour qui cette progéniture pourrait être le dernier espoir de retrouver leur planète. Pendant ce temps, le commandant Galu-gu est admirablement surpris de découvrir que les têtes des flèches de la tribu Houtua sont faites de nanométal, un élément auto-persistant développé au 21ème siècle pour faire partie de l’arme “anti-Godzilla” sur lesquels les Bilusaludo travaillaient avant l’évacuation de leur base sous le Mont Fuji, le fameux MechaGodzilla. La présence de nanométal est une preuve que l’usine est encore en fonctionnement, et la source de l’amélioration et l’activation de MechaGodzilla, afin de combattre la nouvelle incarnation de 300 mètres du Roi des Monstres.

Il est intéressant de noter que le Dieu des Houtua, qui a laissé deux œufs, pourrait être Mothra. Le personnage de Miana, aperçue lors de la séquence de post-générique de Godzilla : Planet of the Monsters, aurait de plus une sœur jumelle, Maina, ce qui cadre avec une partie des suppositions narratives que j’avais fait lors du WIP d’Annecy de l’année dernière, mais en direction d’un autre personnage… Il sera intéressant de voir comment Gen Urobushi (Psycho-Pass, Gargantia) a remixé la mythologie des films précédents dans ce nouvel épisode !

Godzilla : City on the Edge of Battle sort le 18 mai au Japon, et sa date de diffusion sur Netflix n’est pas encore connue… peut-être aux alentours de Juin pour cadrer avec le Festival International du Film d’animation d’Annecy, à l’image de ce qui avait été fait l’année dernière avec Blame! ?

Pour rappel, la bande-annonce de Godzilla : Planet of the Monsters



Dernières publications

  • Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Le 11 janvier 2023 au CGR de Blagnac, TAT Productions et Apollo Films ont présenté en avant-première toulousaine leur dernier long-métrage : Pattie et la colère de Poséidon, réalisé par David Alaux et produit par les frères Tosti. Le film sort en salles le 25 janvier et cible les familles désireuses d’aventures ! Des familles […]

  • Critique – Le secret des Perlims

    Critique – Le secret des Perlims

    Passé par le festival du film d’animation d’Annecy, Le secret des Perlims, deuxième long métrage d’Alê Abreu, est en salles depuis le 18 janvier via Ufo distribution : Claé et Bruô sont deux agents secrets de royaumes rivaux, ceux du Soleil et de la Lune, qui se partagent la Forêt Magique. Lorsque les Géants menacent […]

  • Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Depuis le 13 décembre, Gudetama : une aventure œuforique, showrunnée par Motonori Sakakibara, est disponible sur Netflix : L’œuf paresseux Gudetama se lance malgré lui dans une aventure incroyable au côté de Shakipiyo, un jeune poussin bien décidé à retrouver leur mère. Il s’agit de la seconde fois que Netflix s’implique dans l’adaptation de mascottes […]