Arrivée d’un classique : Neon Genesis Evangelion

Si il y a bien un titre que les fans de japanime de la fin des années 90 ont à la bouche, c’est Evangelion. La série créé par Hideaki Anno, souvent citée aux cotés de Serial Experiment Lain et Cowboy Bebop, a fait mouliner du cerveau bon nombre d’adolescents de cette époque… à juste titre ? C’est un fait que tous les usagers de Netflix pourront bientôt vérifier par eux-mêmes en montant dans l’EVA avec cette serpillière de Shinji.

Pour les profanes, le résumé ci-dessous :

En l’an 2000, une gigantesque explosion se produit en Antarctique, provoquant un cataclysme (raz-de-marée, fonte des calottes polaires) qui dévaste une grande partie de la planète. Les autorités déclarent que cette catastrophe est due à la chute d’un astéroïde. Quinze ans plus tard, l’Humanité a surmonté cet événement, appelé le Second Impact. Mais de mystérieuses créatures nommées Anges font leur apparition, et tentent de détruire Tokyo-3, la nouvelle capitale-forteresse du Japon construite après le Second Impact. Pour les combattre, l’organisation secrète NERV a mis au point une arme ultime, l’« Evangelion » ou « EVA », géant anthropoïde piloté comme une simple mécanique, mais en réalité créature bien mystérieuse. Shinji Ikari, jeune garçon de 14 ans, se rend à Tokyo-3 sur invitation de son père, qu’il n’a pas revu depuis 10 ans. Il est loin de se douter qu’il sera impliqué dans un conflit qui pourrait bien signifier la fin de l’humanité quoi qu’il arrive…

Les cyborgs ne meurent jamais : l’annonce officielle de Ghost in the Shell : Stand Alone Complex 2045

Décidément, le duo Shinji Aramaki/Kenji Kamiyama est actuellement fort occupé : entre la série Blade Runner Black Lotus pour Crunchyroll, les voici sur une nouvelle itération de la franchise Ghost in the Shell avec une possible suite spirituelle à GITS Stand Alone Complex avec GITS Stand Alone Complex 2045.

Pas de pitch pour le moment mais connaissant Aramaki on se dirige vers une adaptation impliquant un minimum de 3D au projet, comme c’est le cas pour la série Ultraman débarquant le 1er avril 2019. J’espère que cette nouvelle série saura compléter avec élégance la série SAC existante. Ce n’avait hélas pas été le cas de Ghost in the Shell Arise (qui s’était arrêtée sur un long métrage faisant le lien avec le film de 1995), sa servilité au diptyque de Mamoru Oshii l’ayant empêchée de réellement s’émanciper pour être satisfaisante en tant que telle.

GITS Stand Alone Complex 2045 sera coproduit par Production IG et Sola Digital Arts (Starship Troopers : Traitor of MarsBlade Runner: Black Out 2022) pour une sortie en 2020.

Les Jaegers retournent aux origines : Pacific Rim en anime, c’est parti !

Après un premier film techniquement brillant et aux scénario peut-petre un brin trop basique et une suite bâtarde dont le manque de cerveau avait ses qualités, le monde imaginé au départ par Travis Beacham et Guillermo Del Toro prend le chemin de la maison en devenant une série d’animation (un format tout de même moins risqué et dispendieux pour Legendary Entertainment, qui en profite pour lancer son bras télévision) dont aucune date de sortie n’a filtré pour le moment.

Patronnée par  (vétéran de Marvel, co-creéateur de X-23) et Greg Johnson (X-Men : Evolution), cette série Pacific Rim peut continuer un univers riche en possibilité bien que la trame proposée ne reprendra pas le projet initial dont parlait Guillermo Del Toro à l’époque du premier film, à savoir explorer la période temporelle évoquée en voix off dans le prologue, lorsque l’humanité tenait la draguée haute aux kaijus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *