Critique – Le secret des Perlims


Passé par le festival du film d’animation d’Annecy, Le secret des Perlims, deuxième long métrage d’Alê Abreu, est en salles depuis le 18 janvier via Ufo distribution :

Claé et Bruô sont deux agents secrets de royaumes rivaux, ceux du Soleil et de la Lune, qui se partagent la Forêt Magique. Lorsque les Géants menacent d’engloutir leur monde sous les eaux, les deux ennemis doivent dépasser leurs différences et allier leurs forces. Ils partent alors à la recherche des Perlims, des créatures mystérieuses qui, elles seules, peuvent sauver la Forêt…

Claé et Bruô sont des esprits chimériques de la foret, ils se chamaillent tels des enfants turbulents dans la quête des Perlims. Leurs trajectoires prennent racines dans la mythologie aztèque et l’essentiel de leur aventure prend place dans une nature foisonnante aux couleurs irréelles. On peut rapprocher ce traitement de la végétation d’Unicorn Wars dans sa vibrance colorée. Porte par son esthétique peinte, la densité stylisée de la nature apporte de l’immersion à la découverte du film.

Ce long métrage brésilien mêle les codes de la mythologie et de l’espionnage pour amener à une réflexion intérieure sur cette étincelle d’empathie encore présente en chacun, ou celle qui subsiste dans une vie remplie d’engagements sociaux. Claé et Bruô évoquent tour à tour la figure quasi mythifiée des Géants et le Capitaine Doré, appuyés par leur radio émetteur, la montre de Claé et la télépathie de Bruô. On poursuit un voyage intérieur en compagnie de ces esprits agités et on se laisse prendre dans leur dynamique si singulière.

L’univers visuel s’enrichit des compositions d’André Hosoi, qui mélangent des nappes électroniques à des compositions symphoniques teintées de cordes et de percussions plus associées à la musique traditionnelle brésilienne. On finit par être porté par l’hymne enthousiaste des Perlims « Daqui pra la, de la pra ca ». Les partitions sont complexes, à l’image du message porté par ses auteurs.

Le message écologique s’insinue dans le récit avec l’impact de la présence humaine sur la nature : la forêt détruite, les arches électriques, les avions. Pourtant, Le secret des Perlims laisse ses thématiques et le spectateur respirer au cœur de la quête de Claé et Bruô. Cette démarche sort des carcans des récits balisés autour de l’écologie et permet d’ouvrir des conversations libres avec vos enfants ou vos ami.es qui vous accompagnent.

Sous ses atours flamboyants, Le secret des Perlims fait preuve d’une maturité et d’une puissance qui convoquent le très beau Max et les Maximonstres par son approche de l’enfance et de son introspection. Ce nouveau film d’Alê Abreu représente un pendant plus positif du Garçon et le Monde, cristal du festival du film d’animation en 2013, et ajoute à son arc de très beaux dialogues aussi appréciables en version originale qu’en version française, dont on peut saluer le travail d’adaptation.

Si vous souhaitez échapper à la morosité ambiante et faire le plein de vitamines D, laissez-vous tenter par Le secret des Perlims, actuellement dans vos bonnes salles.



Dernières publications

  • Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Le 11 janvier 2023 au CGR de Blagnac, TAT Productions et Apollo Films ont présenté en avant-première toulousaine leur dernier long-métrage : Pattie et la colère de Poséidon, réalisé par David Alaux et produit par les frères Tosti. Le film sort en salles le 25 janvier et cible les familles désireuses d’aventures ! Des familles […]

  • Critique – Le secret des Perlims

    Critique – Le secret des Perlims

    Passé par le festival du film d’animation d’Annecy, Le secret des Perlims, deuxième long métrage d’Alê Abreu, est en salles depuis le 18 janvier via Ufo distribution : Claé et Bruô sont deux agents secrets de royaumes rivaux, ceux du Soleil et de la Lune, qui se partagent la Forêt Magique. Lorsque les Géants menacent […]

  • Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Depuis le 13 décembre, Gudetama : une aventure œuforique, showrunnée par Motonori Sakakibara, est disponible sur Netflix : L’œuf paresseux Gudetama se lance malgré lui dans une aventure incroyable au côté de Shakipiyo, un jeune poussin bien décidé à retrouver leur mère. Il s’agit de la seconde fois que Netflix s’implique dans l’adaptation de mascottes […]