Premier trailer pour « Godzilla : Planet of the Monsters » !

La promotion de Godzilla : Planet of the Monsters s’accélère avec désormais un premier vrai trailer à se mettre sous la dent, bien que ce dernier ne soit guère plus long que les différent teasers auxquels nous avons eu droit jusqu’ici. Une certitude cependant : le personnage de Metphies l’un des extra-terrestres humanoïde faisant partie d’un culte religieux ne semble pas être, comme je l’avais supposé lors du compte-rendu du WIP de Godzilla : Planet of the monsters sur notre site dédié au Festival international du film d’animation d’Annecy, liés aux Shobijins puisqu’il fait une taille similaire aux autres personnages. Il reste tout de même à voir jusqu’où la liberté du scénariste Gen Urobuchi a pu aller quant à la la mythologie de ce nouveau Godzilla.

Sur cette image, Metphies ressemble fortement à feu David Bowie. Coïncidence ?

Lors du dernier été du vingtième siècle, l’humanité découvrit qu’elle n’était pas la seule à régner sur la Terre. L’apparition de kaijus, ces créatures géantes, ainsi que l’être ultime existence qui peut détruire ces monstres : Godzilla. Durant la bataille d’un demi-siècle qui suivit, l’humanité fut continuellement vaincue par les kaijus, provoquant sa décision de quitter la planète. En 2048, seuls celles et ceux qui ont été sélectionnés par une intelligence artificielle gérée par le gouvernement peuvent aborder le vaisseau spatial d’émigration intersidéral “Aratrum” afin de rallier Tau Cetus e, une planète située à presque 12 années-lumières. Hélas, les conditions environnementales de Tau e s’avèrent bien éloignées de ce qui était prévu par les sondes, et les voyageurs qui l’abordent 20 ans plus tard se retrouvent sur une planète inhabitable. Haruo, jeune homme qui a vu ses parents tués par Godzilla alors qu’il avait 4 ans, n’a qu’une seule chose à l’esprit depuis 20 ans : revenir sur Terre et la débarrasser de Godzilla. Dans l’impossibilité de s’installer, alors que la structure du vaisseau commence à faiblir, le groupe de ceux qui prônent le « Retour sur Terre » mené par Haruo, acquiert la majorité et mets le cap sur la planète bleue, naviguant dangereusement à travers l’hyperespace. Mais la Terre sur lesquels ils retournent a vu passer 20.000 ans et est devenue un monde inconnu, pourvu d’un écosystème sur lequel règne Godzilla. Au final, l’humanité va-t-elle reprendre la Terre ?

Scénarisé par Gen Urobuchi (Psycho-Pass, Gargantia) et réalisé par Kobun Shizuno (Knights of Sidonia) et Hiroyuki Seshita (Blame!), Godzilla : Planet of the Monsters devrait arriver sur les écrans via Netflix en fin d’année, et sortira le 17 novembre dans les cinémas japonais.

Godzilla : Planet of the monsters – trailer #1



Dernières publications

  • Moonlight : création d’un label d’animation adulte chez Illumination

    Moonlight : création d’un label d’animation adulte chez Illumination

    Mike Moon, vétéran de Netflix, Sony et Disney, lance son propre label d’animation pour adultes chez Illumination Entertainment. Moon sera le président de la nouvelle division, intitulée Moonlight, et servira de conseiller créatif pour le studio qui a créé la franchise Moi, Moche et Méchant. Moon, qui a quitté Netflix en juillet où il était […]

  • Première bande-annonce pour « Gudetama : Une aventure œuforique »

    Première bande-annonce pour « Gudetama : Une aventure œuforique »

    Après deux saisons pour la mascotte Rilakkuma et cinq pour Aggretsuko, voici venir la série Gudetama, dont la première bande-annonce a été dévoilée à l’occasion de l’événement Netflix Tudum. Un road-movie tranquille et empreint d’empathie sur la découverte de soi et de ses origines, parfait pour chiller ! Résigné à l’idée de finir dans une […]

  • Découvrez le clip « Star Walkin' », hymne du Mondial League of Legends

    Découvrez le clip « Star Walkin’ », hymne du Mondial League of Legends

    Comme chaque année, Riot Games dévoile un de leurs clips animés à l’occasion du championnat du monde e-sport de League of Legends. Place donc à Star Walkin’ ! Différents studios se sont auparavant attelés à la création de clips pour le géant du jeu vidéo, depuis Fortiche (désormais occupé par Arcane et d’autres projets pour […]