Le projet Joe Jump de Sam Levine a été annulé à l’arrivée de John Lasseter (Toy Story) chez Disney, soit en 2006/2007. Des éléments du scénario ont ensuite été repris pour créer un tout nouveau projet, dirigé par Rich Moore (qui a travaillé sur des épisodes de Futurama et Les Simpsons), Reboot Ralph. Désormais nommé Wreck-It Ralph, le film raconte l’histoire d’un méchant de jeu d’arcade qui veut devenir un gentil héro. Prévu en 3D pour le 5 décembre 2012 en France.

Wreck-It Ralph rêve d’être aussi adulé que le parfait gentil de son jeu vidéo, Fix-It Felix. Problème : personne n’aime un méchant. Mais ils aiment les héros… Alors quand un tout nouveau jeu fait son apparition dans son arcade, mettant en scène le Sergent Calhoun, Ralph voit là l’occasion d’atteindre la gloire et le bonheur. Il se transporte dans le jeu dans le but de gagner une médaille, mais va vite tout détruire et libérer accidentellement un ennemi mortel qui va menacer tous les jeux de l’arcade. Le seul espoir de Ralph ? Vanellope von Schweetz, le personnage haut en couleurs d’un jeu de course pour enfants, qui semble être la seule à pouvoir lui apprendre ce que c’est que d’être un vrai gentil. Mais y arrivera t-il avant l’ultime « Game Over » ?

Wreck-It Ralph, qui pourrait se traduire par Ralph La Casse en français, devrait accueillir nombre de personnages invités. Comme un fantôme du jeu vidéo Pac-Man qui préside les réunions des « méchants anonymes » auxquelles Ralph assiste après la fermeture de la salle de jeux vidéo. Voilà ce que dit Ralph pendant l’intro du film :

« Pour faire simple, là d’où je viens il n’y a que deux type de personnes : les gentils et les méchants. Je mesure 2m75. Je pèse 290kg. Je ne peux pas marcher dans la rue sans causer d’importants dommages structurels. Fix-It Felix, lui, c’est le gentil. Il est aussi sympa que peut l’être un type gentil. C’est qu’il répare plutôt bien les choses… Mais si vous avez un marteau magique que vous a légué votre père, c’est pas bien difficile, non ? Ne peut-il pas y avoir une médaille décernée pour récompenser la douce science de la destruction ? »

L’action du film se situera principalement dans trois jeux vidéo. Celui d’où viennent Felix (le gentil répareur) et Ralph (le méchant destructeur), Fix-It felix Jr. ; le jeu militaire Hero’s Duty où vit le Sergent Calhoun et Sugar Rush, un jeu de voiture où se trouvent Vanellope une chose susceptible de menacer toute la salle de jeux. Les personnages voyagent de jeux en jeux via les prises électriques. Raconter la vie des personnages de jeux vidéo quand la salle d’arcade est fermée est une idée intéressante, mais je l’aurai plus imaginée dans le giron de Pixar que chez Disney même…

17 Comments

  1. Oulalalalalala, non non non !
    J’aime pas quand Disney se prend pour ce qu’il est pas, quand il fait des séries télé, qu’il produit de la musique genre Miley-qui-chante-avec-son-nez, ou pire, de la télé-réalité, parce qu’après, c’est systématiquement de la merde !!

    Non non non, Disney, c’est des films d’animation, quelques films normaux, des parcs et des magasins pleins de goodies !
    Je veux pas qu’ils touchent aux jeux vidéo, surtout pas, il vont faire passer ça pour un truc niais et enfantin, non merci ! Le jeu vidéo, c’est du sérieux, c’est du badass, et c’est de l’art ! Rien à voir avec ce qu’ils nous donnent à imaginer là !

  2. Aha Disney est partout. Il produit des tonnes de trucs que tu sais même pas que c’est eux. Y’a l’animation, mais c’est une activité historique qui est loin d’être la plus grosse de leurs activités. Les trucs à la Miley, il faut bien que quelqu’un fasse du caca pour jeunettes ! Par contre je ne peux pas te laisser médire sur les séries tv. Desperate Housewives et Grey’s, c’est pas de la merde non plus ^^’.
    T’as déjà joué à Adibou ? XD.

    Lalie
  3. Non mais Adibou, c’est pas pareil, ça a genre quinze ans ce truc, j’étais en primaire que ça existait déjà, pourtant je date de bien avant 1990 ^^

    Pour ce qui est de Desperate et Grey’s… ouais, je confirme, il faut vraiment qu’ils arrêtent les séries télé. Déjà, ils ont racheté Pixar, ça me soule un peu, parce que je préférais quand ils se contentaient de bosser avec (cela dit, John Lasseter est pas du genre à recevoir des ordres ^^), mais franchement, ils ont vraiment, vraiment, vraiment pas leur place dans les jeux vidéo !

    De légères incursions à la Kingdom Hearts, ok, mais pas un film sur le sujet, ils connaissent rien à cet univers, cette culture, ses rouages, ses thèmes et ses acteurs !

  4. Han vilain. Moi j’aime Desperate (et Grey’s même si c’est n’importe quoi maintenant…). Pour Pixar, ça revient à peu près au même, ils étaient déjà tellement liés.
    On verra bien s’ils ont appris leurs leçons l’année prochaine !

    Lalie
  5. Grey’s anatomy, c’est d’la merde, c’est les feux d’l’amour à l’hôpital, genre Urgences. Rien à voir avec une vraie bonne série hospitalière genre House.
    Le seul intérêt, ça a été de révéler Patrick Dempsey.

    Pour ce qui est de cette… chose que Disney prépare, je me contente de Scott Pilgrim vs the world, c’est infiniment meilleur (et c’est sur mon blog si tu cherches les réponses à la question que tu te poses : c’est quoi ? ^^). J’irai même pas voir ce truc-là.

  6. Disney semble aller un peu mieux mais n’est pas prêt de retrouver sa force d’antan. Mais ce projet a l’air déjà plus intéressant que d’habitude. Etant joueur de jeux-vidéo, je trouve le concept assez sympathique à condition de bien l’utiliser.

  7. Vous ? Tu peux me tutoyer va ^^.
    Non c’est vrai que la bande annonce donne carrément envie ! Ce qui était pas évident avec le pitch de base, fun mais un peu (beaucoup) décalé par rapport à ce que fait Disney habituellement.

    Lalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *