Directement venu du Mip Jr par Dandelooo, distributeur de cette nouvelle adaptation des livres de Monique Martin. Aux commandes de cette collection, on retrouve Julien Chheng et Jean-Christophe Roger, pour un projet initié par Folivari, qui déborde de projets tous plus excitant les uns que les autres. C’est Blue Spirit et le Studio 352 de Mélusine Productions qui s’occupent de l’animation, qui réplique le style graphique si spécifique du long-métrage de 2012, auquel elle avait déjà participé.

Alors, pourquoi parle-t-on de collection ? Tout simplement, selon les deux réalisateurs, qui ont répondu à une interview à la fondation Monique Martin, car « On s’efforce d’atteindre une qualité graphique qui s’approche de celle de l’œuvre originale (les livres) et de celle du long métrage, ce qui est un grand défi dans le cadre d’une production de série télévisée. De plus, dans une série d’animation classique, il y a un schéma narratif qui est décliné au fil des épisodes ; mais dans cette série, et même si la relation entre Ernest et Célestine (qui s’adorent) est au centre des histoires, il y a une diversité des thèmes et des styles d’histoires qui dépasse ce cadre. De par ces deux aspects, on s’approche plus d’une série de courts métrages et on parle donc d’une « collection ». »

[message]« Ernest et Célestine, la Collection » présente les aventures origi­nales et pétillantes d’un gros ours marginal et d’une petite souris malicieuse. Ernest est un Ours qui vit à l’écart de ses congénères. Il gagne sa vie en jouant de l’accordéon ou en faisant le clown dans les rues. C’est un éternel bougon. Il râle, vitupère, renâcle… Mais son gros rire finit toujours par chasser sa mauvaise humeur. Quand il est énervé, ou très joyeux, il s’exprime dans sa langue maternelle, le Charabiov. Il est également courageux et fait face à toutes les ad­versités. Mais il est superstitieux et peut être effrayé par des évè­nements insignifiants : un volet qui claque, un drap qui vole… Dans sa maison délabrée, il a recueilli Célestine, une petite Souris orpheline. Célestine est généreuse, avec Ernest comme avec ses copines. Elle est toujours de bonne humeur, optimiste, volontaire. Quand elle se fixe un but, elle insiste, rien ne lui résiste, surtout pas la bougonnerie naturelle d’Ernest. Elle est curieuse et se pose beaucoup de questions, mais avec légèreté. Célestine est également intrépide. Rien ne l’effraye, sans doute par ce qu’elle n’a pas vraiment conscience des dangers. C’est aussi une dessinatrice et une auteure de talent : elle raconte les aventures qu’elle vit avec Ernest dans de petits livres qu’elle illustre toute seule.[/message]

Le teaser Mip JR/Mipcom d’Ernest & Célestine – La collection en anglais sans sous-titres

youtube_link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *