« Big Fish & Begonia » domine le box-office chinois.

« Big Fish & Begonia » domine le box-office chinois.

Projet de longue haleine pour leurs initiateurs, Big Fish & Begonia de Liang Xuan et Zhang Chun aura commencé sous la forme d’un court-métrage en 2004 avant de cheminer, cherchant des fonds et des soutiens durant 12 ans, avant que suffisamment de partenaires soient trouvés, dont le géant de la production Enlight Pictures (via Coloroom Pictures), lançant la machine vers une production plus stable.

Basé sur l’histoire classique Zhuangzi, le film implémente également d’autres histoires issues de l’histoire chinoise, comme le Livre des montagnes et des mers ou le recueil de Gan Bao À la recherche des esprits tandis que l’animation a été faite en Corée du Sud, au studio Mir, plus connu de par chez nous pour leur superbe sur La Légende de Korra et plus récemment de Voltron Legendary Defender (13 épisodes pour le moment, mais sachez que le studio a signé pour 78 épisodes de série pour DreamWorks TV, ce qui veut dire que vous les verrez sur d’autres titres !).

Big Fish & Begonia, qui possède un budget d’environ 4 millions d’euros, cartonne au box-office chinois, et a déjà rapporté plus de 30 millions d’euros lors de son premier weekend (plus que les deux derniers Disney Animations sortis là-bas !), signe que le public chinois, qui n’a pas eu droit à beaucoup de films de japanime des studio Ghibli pour des raisons que vous imaginez bien vu les rapports parfois tendus entre le Japon et la Chine, attendaient ça avec une certaine impatience, sans parler de la hype soigneusement maintenue au fur et à mesure des années.

Cartoon Brew théorise également sur l’échec de Rock Dog, coincé au cœur d’une querelle entre producteurs et exploitants chinois (qui peuvent être les mêmes conglomérats, n’étant pas soumis aux mêmes lois antitrust que les USA) qui ont programmé ce dernier sur si peu d’écrans que le film a eu des premiers chiffres d’exploitations catastrophiques, mais ceci est une autre histoire…

Dans un monde caché du nôtre, sur lequel aucun humain n’a jamais pu poser les yeux, des êtres fantastiques contrôlent les marées et les saisons. Le jour de ses 16 ans, Chun est transformée en dauphin pour explorer le monde des humains. Elle est sauvée d’une tempête par un garçon humain, au péril de sa propre vie. Chun, touchée par le courage et la gentillesse du garçon, décide de le ramener à la vie. Pour se faire, elle doit protéger l’âme du garçon, qui a pris la forme d’un petit poisson, et s’en occuper pour le faire croître. L’amour et le courage vont se révéler à travers leurs aventures, mais Chun arrivera-t-elle à libérer le poisson dans la mer, afin que celui-ci retourne chez les humains ?

Bande-annonce en version originale sous-titrée anglais

Clip musical n°1

Clip musical n°2



Dernières publications

  • Critique – Buzz l’éclair

    Critique – Buzz l’éclair

    Qui aurait pu dire en 1995 que l’un des personnages phares du premier long-métrage de Pixar, l’inventif et inégalé Toy Story, deviendrait le héros d’un film de science-fiction aussi peu inspiré que ce vingt-sixième film du studio ? Voici donc le spin-off Buzz l’éclair, réalisé par Angus MacLane, sortant en salles cette semaine, un privilège […]

  • WIP – A propos de « Garden of Remembrance » avec Naoko Yamada

    WIP – A propos de « Garden of Remembrance » avec Naoko Yamada

    Après sa très belle série The Heike Story, Naoko Yamada, accompagnée en distanciel par sa productrice Eunyoung Choi, a présenté Garden of Remembrance, son prochain court métrage, dans la salle Pierre Lamy lors d’un Work in Progress du Festival du film d’animation d’Annecy. Une chambre en désordre. Des canettes de bière vides, des cadavres de […]

  • Regardez le court-métrage Overwatch 2 « The Wastelander » !

    Regardez le court-métrage Overwatch 2 « The Wastelander » !

    Avec l’arrivée à l’automne de Overwatch 2 et la prochaine période de bêta-test projetée au 28 juin, Blizzard nous présente via un nouveau court-métrage l’un des nouveaux personnages du jeu : Odessa ‘Dez’ Stone, la Reine des Junkers. Le court-métrage explore le passé de l’héroïne et son accession au trône du Laminoir, après un ban […]