DreamWorks Animation dans le rouge, « Les Cinq Légendes » en cause !


Les Cinq légendes entrera dans la légende comme le film qui aura fait tâche dans la grande histoire des succès de DreamWorks. En effet, le studio est déficitaire pour la première fois depuis 9 ans, la cause principale étant l’échec international du film…

Des recettes trop maigres à l’international

Entre le budget pour la production du film (145 millions de dollars) et sa promotion, DreamWorks n’aura pas lésiné sur les moyens pour Les Cinq Légendes. Mais ses recettes ont été bien en dessous des attentes du studio, dépassant à peine les 300 millions de dollars dans le monde entier, là où Madagascar 3 en avait engrangé 525… DreamWorks Animation a donc du débourser 87 millions de dollars pour l’amortissement des coûts de production, après que les recettes du film aient été divisées en deux avec les chaînes de cinéma. Au final, le studio annonce une perte nette de 36,4 millions de dollars, la première en 9 ans.

Si le film n’est pas seul en cause, le développement de Me & My Shadow a également coûté 54 millions de dollars au studio ce dernier trimestre, Katzenberg (un des fondateurs du studio, le K de DreamWorks SKG) pense néanmoins que Les Cinq Légendes était probablement trop sombre pour le public familial traditionnel… J’aurais dit trop manichéen plutôt, voir trop simple. Efficace et simple. Qu’en pensez-vous ? Le film était-il vraiment trop sombre ?

Des conséquences « qui font pas plaisir »

Ce flop, et la perte monétaire qui s’en est suivie, aboutit à des mesures d’économies de la part du studio… Soit la suppression de 17% des effectifs (350 personnes), la suspension de la production de Me & My Shadow qui était déjà en retard sur le programme d’après Katzenberg, sachant que le report de plusieurs mois du film Mr. Peabody and Sherman, originellement annoncé pour cette fin d’année, avait déjà été annoncé. Mauvaises nouvelles donc pour les fans de DreamWorks, et premier coup de couteau dans le line-up fabuleux annoncé il y a quelques temps, qui promettait trois longs par an…

Le studio compte donc sur Les Croods et Turbo pour relever la barre dans les prochains mois, ce qui, conjugué à une réduction des coûts de production grâce aux nouvelles technologies et à un changement de distributeur (anciennement Paramount, aujourd’hui Fox) devrait relancer l’économie dreamworksienne. Du moins je l’espère ! Parce que je me faisais une joie de découvrir Me & My Shadow, et si les chiffres remontent, il sera peut-être relancé.

Tous en salles !

Alors, mesdames et messieurs, ne manquez pas The Croods et Turbo au cinéma ! D’autant que Muriel a déjà vu Les Croods (le 10 avril dans nos salles) et en est ressortis conquis ! Et moi, je leur fais confiance 🙂

Sur ce, après un article très (trop ?) sérieux (et plein de chiffres), quelques images animées pour se remettre ! http://youtu.be/e3Ak4NAtK7Q Sources : Boursier.com, AFP, MyTF1News et LeFigaro.fr


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Le Festival d’Annecy propose cette année quelques nouveautés qui devront faciliter la navigation et l’organisation des festivaliers, comme la présence d’œuvres sélectionnées sur quatre salles supplémentaires au Pathé Annecy, ainsi que des horaires de séances dès 8h30, ce qui va rendre quelques débuts de matinées difficiles pour les habitués des multiples soirées et les aficionados des…

  • On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    En direct de Cannes, le distributeur français SND Films a révélé de nouvelles informations sur le troisième long métrage d’animation Astérix, désormais titré Astérix et le Royaume de Nubie. Comme pour le précédent, ce sera donc un film avec une histoire originale ou tout au plus vaguement adaptée d’un album existant. Pour rappel, nous savons…

  • Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Après un passage au festival d’Annecy et en salles, The First Slam Dunk, réalisé par Takehiko Inoue, est disponible en DVD, Blu-Ray et VOD à partir du 1er mai grâce à Wild Side : Le meneur de jeu de Shohoku, Ryota Miyagi, joue toujours intelligemment et à la vitesse de l’éclair, contournant ses adversaires tout…