edito-lundi

 

Après les multiples annulations conduites par Cartoon Network (cf édito précédent), de nouvelles séries ont débuté pour repeupler la case DC Nation de la chaîne, la première d’entre elles étant Teen Titans Go!

Nouveau format comique tiré de l’univers des Teens Titans, cette nouvelle série, malgré ses explosions en termes d’audience, se fait absolument détruire par les fans. En cause, l’esprit trop léger, le fait que les héros soient tournés en dérision, l’animation trop saccadée, etc.

Il est à souligner qu’en effet, Teen Titans Go! ne remplacera jamais l’excellente série Teen Titans qui dura de 2003 à 2006. Mais elle n’en a pas la vocation ! Tout comme la série Batman – L’alliance des Héros, cette petite dernière a été conçue comme une parodie des séries de super-héros et ne se gêne pas pour forcer le trait.

Et cette parodie, très respectueuse des canons du genre, n’en est que plus drôle. Certes, elle est en premier lieu destinée à un public jeunesse, ce qui ne l’empêche pas de faire des références et des gags à double destination que seuls les adultes et les fans comprendront la portée.

Et le côté esthétique, dirigé par le talentueux Dan Hipp, est fabuleux. Coloré, remplis de détails, des décors aux personnages dont les multiples mimiques sont tordantes.

Ainsi, comme Batman – L’alliance des Héros (désormais annulé et bientôt remplacée par Beware The Batman, qui semble d’autant plus soulever l’opprobre) avait le malheur d’être comparée à la classique Batman – La Série Animée du début des années 90, Teen Titans Go! subit le poids de la comparaison, comme un héritage handicapant.

Comparaison injuste puisque la qualité est bien présente, mais une comparaison qui permet de mettre en lumière ceux qui critiquent : ils ne sont plus le public cible. Ils avaient entre huit et quatorze ans en 2005 et ont découvert une série qui leur était destinée, mais ce n’est plus le cas. Un genre de fossé générationnel s’est ouvert, donnant lieu à cette réaction, entre sentimentalisme et conservatisme de vieux fan.

Ils ont vieilli, ils ont vu la fin de leur série et leur premier réflexe, celui du cœur, à la vision de ce nouveau format : rendez-nous l’original ! Cette réaction viscérale normale est le premier pas vers l’acceptation du deuil. Deuil de leur série, deuil de leur jeunesse passé à la regarder.

Quant au centre des attentions, les héros mêmes, ils rajeunissent, rapetissent, deviennent plus colorés ou plus sombres, selon le bon vouloir de Warner Animation et de DC Comics. Il n’y a pas de héros canonique, uniquement celui que vous avez aimé en grandissant.

Attention, je ne défends absolument pas les manœuvres infectes des diffuseurs, capables de couper le cordon d’une série comme Young Justice, dont la trame aurait largement méritée d’arriver naturellement à son terme.

Mais rien n’est permanent.

C’est pour ça que le mieux à faire est d’accepter et d’embrasser cette multitude de représentations de vos personnages préférés, car cela reste le meilleur moyen de ne pas louper des œuvres de qualité qui vous divertiront à coup sûr.

Regardez Teen Titans Go! Marrez-vous un bon coup tant qu’elle est diffusée. Elle sera forcément remplacée un jour par une autre série, peut-être moins drôle, à la narration peut-être plus ambitieuse qui, si vous êtes resté curieux, essaierez de découvrir.

Car rien n’est permanent, mais rien n’est oublié.

One Comment

  1. Pingback: "Beware the Batman": découvrez le générique et les déclarations des producteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *