« Gatta Cenerentola » sélectionné à Venise : toutes nos infos !

« Gatta Cenerentola » sélectionné à Venise : toutes nos infos !

Produit par le studio indépendant napolitain Mad et leur deuxième long-métrage après L’arte della felicità, Gatta Cenerentola a été financé à hauteur de 12000 euros sur Kisskissbankbank en 2014. Adapté du conte de Cendrillon par Alessandro Rak, Ivan Cappiello, Marino Guarnieri et Dario Sansone, l’héroïne devient ici celle d’un film noir à l’accent pulp et un peu futuriste. On retrouve un mélange de 3D cel shading, de textures peintes et de background en 2D en partie initié par le premier film, en toutefois bien plus élaboré et maîtrisé, pour un résultat bien plus convaincant.

Les images de ce film d’animation pour adultes sont très léchées, ce qui n’a pas échappé à l’équipe de sélection de la Mostra de Venise, qui l’a inscrit dans la section Orizzonti, rassemblant « les films représentatifs des dernières tendances esthétiques d’expression du cinéma international. »

Notre Cendrillon est situé dans les docks mystérieux de Naples, dans un avenir porche, où le chef de la police et Salvatore Lo Giusto, un trafiquant surnommé le roi se disputent le territoire et une fille très spéciale : Cendrillon. Opprimée par sa famille, servante de ses demi-sœurs, Cendrillon vit dans un contexte dramatique fait d’injustices, de commerces illicites, d’ambiguïté, de cupidité et de rivalités. Elle nourrit un intense besoin de vengeance contre le roi, qui a tué son père, un armateur versé dans une nouvelle technologie qu’il a emporté dans sa tombe, alors qu’elle n’avait que 15 ans. La rancœur la ronge de plus en plus… jusqu’à la nuit du grand bal. Ce n’est que par la découverte de l’amour, que Cendrillon réussira à libérer son âme et de commencer une nouvelle vie.

Gatta Cenerentola – Bande-annonce en italien non sous-titré

Nicolas

Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d’animations. Adore fureter sur l’internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr.


Dernières publications

  • « Suzume no tojimari » de Makoto Shinkai sortira en France début 2023

    « Suzume no tojimari » de Makoto Shinkai sortira en France début 2023

    A l’occasion du Festival de Cannes, Crunchyroll a annoncé aujourd’hui avoir acquis auprès de TOHO les droits mondiaux de distribution et de marketing (hors Asie) du prochain film de Makoto Shinkai, Suzume no Tojimari. De l’autre côté de la porte, il y avait le temps dans son intégralité… Suzume no Tojimari est une histoire de […]

  • Annecy 2022 – La liste commentée des longs-métrages en compétition

    Annecy 2022 – La liste commentée des longs-métrages en compétition

    Révélée ce lundi dernier, la sélection officielle des longs métrages en compétition du Festival international du film d’animation d’Annecy 2022. Comme chaque année, nous vous commentons cette liste attendue et pleine de projet que nous suivions depuis quelques années maintenant. Annecy 2022 sera-t-elle l’année des confirmations ? « J’aimerais rappeler l’état d’esprit dans lequel nous avons […]

  • Un palmarès en stop motion pour les Quirino Awards

    Un palmarès en stop motion pour les Quirino Awards

    Les Quirino Awards, qui récompensent les œuvres d’animation Ibéro-Americaine, ont annoncé les lauréats de leur 5ème édition. Bob Cuspe, Nós não gostamos de gente, Frankelda’s Book of Spooks et Bestia ont été récompensés respectivement comme meilleur long-métrage, meilleure série et meilleur court-métrage lors de la cérémonie de remise des prix ayant eu lieu le 14 […]