Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions


Le 11 janvier 2023 au CGR de Blagnac, TAT Productions et Apollo Films ont présenté en avant-première toulousaine leur dernier long-métrage : Pattie et la colère de Poséidon, réalisé par David Alaux et produit par les frères Tosti. Le film sort en salles le 25 janvier et cible les familles désireuses d’aventures !

Des familles qui étaient massivement présentes pour l’événement, toujours fidèles aux studios. C’est la force de TAT Productions, sa ville l’aime et lui rend bien ! La séance (bien remplie) fut animée de rires et conclue d’applaudissements complices. C’était aussi l’occasion de déplacer l’exposition « Les 20 ans de TAT productions » dans le grand hall, preuve à nouveau du lien familier qui lie le public toulousain aux studios.

Les enfants ont reçu des masques, des goodies et avaient des décors pour se photographier ! On y retrouvait des étapes de construction et des retours des précédents films : Les As de la Jungle, Terra Willy planète inconnue, Pil… Pattie et la colère de Poséidon devient leur 4e long-métrage !

Pattie et la colère de poséidon

La vie s’écoule paisiblement à Iolcos, belle et prospère ville portuaire de la Grèce antique, lorsque la population est menacée par la colère de Poséidon. Une jeune souris aventurière et le chat qui l’a adoptée vont alors aider à son insu le vieux Jason et ses Argonautes dans leur quête pour sauver la cité. Mais bien plus qu’un coup de main, l’opération les amènera finalement à affronter les créatures mythiques les plus dangereuses de la mythologie et à surmonter tous les dangers à leur place.

I – Une aventure mythique

Pattie la souris rêve de voyages, d’aventures car elle vit à Iolcos, la ville de Jason ! Ce héros mythique connu pour ses Argonautes et la Toison d’or. Une idole et donc une icône que Pattie rêve de seconder, voire même de succéder !

Le film nous plonge à travers ce petit rat de bibliothèque dans l’Antiquité : ses légendes et son art du récit. Pattie lit des parchemins et se nourrit de théâtre, car son père adoptif Sam est un chat féru de la scène et des textes dramaturgiques.

Comme digne héroïne, elle se lance dans sa propre aventure, déclenchée par la colère des dieux. Une vraie aventure digne des plus grandes odyssées : La toison d’or est magique, avec un bouclier divin. Au delà de la ville, des mésaventures et un bestiaire légendaire (un kraken, une chimère, des cyclopes, des scorpions géants…). Les dieux sont mythiques : susceptibles, manipulateurs et tout-puissants.

II – Une Aventure qui joue de ses codes

Ce n’est pas parce que le support est mythique, légendaire et antique qu’on ne peut pas s’en défaire, ou au moins en jouer ! Au contraire, la réécriture de mythe est l’idéal pour mélanger les cultures ! Les monstres sont loufoques, déguisés avec nos codes modernes : Le Cyclope et son gant de Thanos, La cuisinière cyclope possède un accent chantant nous rappelant notre célèbre Maïté (elle se prénomme même Maitès, doublée par Céline Montsarrat ), le Kraken est un bébé qui joue dans son océan de bain, les scorpions luttent contre leur nature malfaisante en étant particulièrement trop bienveillant…

Les clins d’œil et hommages à notre culture pop font plaisir. Les grands comme petits rient des allusions au Parrain, de la musique de l’Assurance tout-risque, les rats-ninja portant les blasons de leur équipe, tels les villages de Naruto… L’anachronisme crée l’humour décalé idéal pour plaire au public familial : Le Jason très âgé casse les codes du héros immortel, la coordination musicale d’une infiltration militaire. Le géant de bronze Talos transformé en robot que l’on peut coder, tel un langage python scolaire ou les dieux qui jouent avec les aventuriers sur leur tablette, ces éléments ludiques font rire car on les reconnaît et qu’ils sont crédibles !

La jeunesse est représentée de manière positive et constructive. Ce sont les enfants qui codent le robot, les enfants qui sont des rats ninjas généreux. Mais cette jeunesse n’est pas opposé à la vieillesse. Pattie aide Jason, les rats aident les habitants, les enfants jouent avec Chicos …

J’ai apprécié également la volonté esthétique de raconter quelque chose avec des éléments « authentiques ». Il y a une vraie diversité des couleurs de peaux par exemple, que ce soit sur les habitants de Iolcos ou chez les dieux : Artémis a sa couleur ébène et est plus forte que son jumeau Apollon (car, comme Athéna ou Héra, elles représentent la force, la sagesse et l’intelligence féminine). L’architecture de la ville est beaucoup plus représentative des dernières découvertes archéologiques (les maisons sont rouges, bleus et dorées !).

III – Pattie le rat de bibliothèque qui porte bonheur sur un bateau

Pattie est une souris, et vit dans un grenier de bibliothèque. Les rats de bibliothèques sont des sources intarissables de savoir, de théories rarement confrontées à une pratique. Mais Pattie, elle, est vraiment très intelligente et courageuse. Cela fait plaisir de voir des qualités de héros qui ne soit pas un copier-coller de la force ou du désir de conquête. Dans l’Iliade ou l’Odyssée, régulièrement, les héros s’en sortent car ils sont les plus malins. Mais elle est maline car elle a appris, elle a lu. Cette intelligence et cette connaissance est sa force. On dit que les rongeurs portent malheur sur les navires, car ils rongent les cordent. Mais Pattie est tout l’inverse, elle accorde les légendes, les éléments et sait défaire les nœuds pour déployer les voiles de ses aventures.

L’émotion et les sentiments ont une grande place dans le film. Pattie a été adopté par un chat, ce n’est déjà pas banal. Ce chat est végétarien, pas banal non plus. Mais il l’aime comme un père, et apprend à dépasser ses peurs pour la sauver et finalement la valoriser et la suivre. Les petits enfants adoptés par les scorpions, et leur volonté tenace de vivre, de conquérir nous touchent. Les personnages sont bien construits car ils sont plein de véritables émotions, ce qui fait que l’on s’attache à eux. Et que nous aussi, on voudrait partir à l’aventure avec eux ! C’est la réussite d’une légende bien racontée, on veut la revivre, et la partager à son tour.

Nous remercions encore Occitanie Films et Apollo Distribution pour leur invitation à cette avant-première et nous vous recommandons avec plaisir cette aventure familiale qui fait du bien ! 



Dernières publications

  • Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Le 11 janvier 2023 au CGR de Blagnac, TAT Productions et Apollo Films ont présenté en avant-première toulousaine leur dernier long-métrage : Pattie et la colère de Poséidon, réalisé par David Alaux et produit par les frères Tosti. Le film sort en salles le 25 janvier et cible les familles désireuses d’aventures ! Des familles […]

  • Critique – Le secret des Perlims

    Critique – Le secret des Perlims

    Passé par le festival du film d’animation d’Annecy, Le secret des Perlims, deuxième long métrage d’Alê Abreu, est en salles depuis le 18 janvier via Ufo distribution : Claé et Bruô sont deux agents secrets de royaumes rivaux, ceux du Soleil et de la Lune, qui se partagent la Forêt Magique. Lorsque les Géants menacent […]

  • Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Depuis le 13 décembre, Gudetama : une aventure œuforique, showrunnée par Motonori Sakakibara, est disponible sur Netflix : L’œuf paresseux Gudetama se lance malgré lui dans une aventure incroyable au côté de Shakipiyo, un jeune poussin bien décidé à retrouver leur mère. Il s’agit de la seconde fois que Netflix s’implique dans l’adaptation de mascottes […]