Critique – Mimi & Lisa : les lumières de Noël


Deux ans après l’anthologie Mimi & Lisa déjà distribuée par Cinéma Public Films, les deux héroïnes éponymes reviennent avec quatre nouvelles aventures autour de la perception du monde de Mimi, jeune fille aveugle, au travers du développement de ses autres sens.

Timide et non-voyante, Mimi perçoit le monde différemment grâce à ses autres sens. Lisa, sa voisine délurée, est toujours prête à provoquer des situations amusantes.

Pour les néophytes de l’univers de Mimi & Lisa, Cinéma Public Films a pensé à vous en réintroduisant l’amitié et la relation entre les fillettes avec les épisodes La Grande Course et Le Gâteau à la vanille. Le premier nous montre leur capacité à trouver une solution solidaire et satisfaisante pour les deux amies dans leur envie de partager une course en trottinette, tandis que le second travaille sur le développement de l’odorat de Mimi dans la conception d’un gâteau fort appétissant. Ces épisodes sont un bon moyen de se (re)plonger dans leur quotidien finement dépeint dans une technique qui émule un effet en papier découpé intelligent et ludique.

Les deux épisodes suivants sont centrés sur la thématique de Noël avec Le Pays des cadeaux et Les Lumières de Noël. On entre d’abord dans l’intimité des deux familles avec un moment de partage autour d’un sapin et des discussions sur les futurs cadeaux. Nos héroïnes vont rencontrer une bande de jouets en pleine révolte et se font prendre à partie par ces derniers. Déçus et vexés de ne pas être le centre d’attention de la soirée, les jouets devront être convaincus par les jeunes filles. Rassurez-vous, le réveillon sera porté par beaucoup de chaleur et un dénouement intéressant pour la jeune Mimi.

Le dernier épisode, Les Lumières de Noël, revêt un aspect particulier par son histoire plus longue rassemblant tous les habitants de l’immeuble de Mimi et Lisa. Alors que les deux jeunes filles veulent installer une guirlande électrique sur le sapin du hall de l’immeuble survient une panne, elles vont devoir enquêter et se plonger dans le passé des habitants pour connaître la cause de cette embûche qui se reproduit à chaque Noël.

On remarque que la technique de papier découpé est poussée à un niveau supérieur avec l’élaboration d’une esthétique steampunk pour la machine en forme d’ampoule servant à voyager dans le temps. Cette précision des décors est accompagnée par une utilisation onirique des lumières dans le quartier et on se laisse volontiers porter par ces belles ambiances dont la morale finale est tout à fait dans le ton.

Mimi & Lisa : les lumières de Noël est la transition positive et onirique adéquate pour vous emmener, vous et vos enfants, vers un mois de décembre riche en préparation des fêtes de fin d’année. Cette compilation vous apportera de belles histoires d’amitié et de partage portées par une technique d’animation en faux papier découpé lumineuse et chaleureuse. Fortement conseillée pour ponctuer vos ballades dans les différents marché de Noël !



Dernières publications

  • Critique – Le Royaume des Abysses

    Critique – Le Royaume des Abysses

    Après un passage au festival d’Annecy en 2023 avec seulement deux séances prises d’assaut par les festivaliers, Le Royaume des abysses, deuxième long métrage du réalisateur chinois Tian Xiaopeng, est présent dans nos salles depuis le 21 février grâce à KMBO : Shenxiu, une fillette de 10 ans, est aspirée dans les profondeurs marines durant…

  • Disney annonce son planning : vous reprendrez de la suite ?

    Disney annonce son planning : vous reprendrez de la suite ?

    Alors que Disney France est en pleine promotion des ressorties des films d’animation Pixar que sont Alerte Rouge et Luca, injustement envoyés sur Disney + lors de la pandémie, la maison mère a annoncé son planning des sorties cinéma 2024 et au-delà. Les informations révélées dévoilent une tendance pressentie après l’échec brutal au box office…

  • Wes Anderson à Annecy pour l’édition 2024 du Festival international du film d’animation !

    Wes Anderson à Annecy pour l’édition 2024 du Festival international du film d’animation !

    C’est une nouvelle inattendue et délicieusement surprenante : Le cinéaste américain Wes Anderson sera présent lors de la prochaine édition du du Festival international du film d’animation d’Annecy pour parler de sa relation au cinéma d’animation. Déjà auteur de deux films d’animation sur sa filmographie, depuis le classique qu’est devenu Fantastic Mr. Fox (lauréat du Cristal…