Le 23 octobre dernier, Muriel et moi sommes allées découvrir la deuxième édition de la Paris Comic Con et son programme animation. Comme d’habitude, nous avions un programme beaucoup trop chargé, et toujours aucun pouvoir d’ubiquité (j’ai appris ce mot dans Charmed, oui, j’ai jugé important de vous le dire) : épisodes inédits, work-in-progress, réalité virtuelle, shopping…

Où sont les cosplayeurs ?

Une journée placée sous le signe du poney, puisque nous nous étions cosplayées en personnages de My Little Pony urbanisés (Équestria Girls quoi) : Muriel en Rainbow Dash et moi-même en Pinkie Pie. Merci aux deux personnes et demi qui ont reconnu nos cosplays, et à ceux qui ont complimentés nos superbes perruques (on pense d’ailleurs les amener à Annecy l’année prochaine, vous en dites quoi ?).

Mais nous nous sommes senties un petit peu seules… Après l’expérience Japan Expo en juillet dernier, je m’attendais à une marée de personnages de séries, films et jeux vidéo. Pourtant, si les cosplays étaient présents (et de très bonne qualité pour la grande majorité – Big Up au gang de Spidey et au duo Doctor Who / Doc Emmett Brown), ils n’étaient pas si nombreux le dimanche. Dommage !

Roller Blaster, de la bonne VR

Je tiens à parler du moment le plus swag de notre journée (et c’était même pas le coussin péteur géant de Cartoon Network ni le bateau pirate motorisé qui arpentait les allées) : un jeu de tir au laser sur rollercoaster. Je vous rassure, vous n’avez pas loupé un grand 8 au cœur de La Villette, mais bien le Roller Blaster de la société Partouche Lab.

On devait avoir l’air aussi classieuses que ces messieurs qui testent le Roller Blaster à Futurapolis.

Il s’agit d’une expérience en réalité virtuelle, augmentée par l’utilisation d’un wagon 4 places qui gigotte et vous souffle du vent au visage. De quoi rendre vraiment crédible les sensations de vitesse et de descentes vertigineuses ! De plus, un pistolet vous permet de tirer dans ce monde virtuel, et d’essayer de toucher plus de cibles que les autres joueurs. Très bien fait, et très amusant, ça valait largement le temps d’attente !

Miraculous Ladybug, Zombillénium… tout un programme !

Je ne vais pas détailler nos épisodes shopping, ni vous donner la liste de nos dédicaces. En revanche, voici les sujets dont nous parlerons prochainement dans des articles dédiés : la saison trois de la série Les mystérieuses cités d’or, le panel Miraculous : les aventures de Ladybug et Chat Noir, la série Royal ! de Cartoon Network et le film DC Super Hero Girl : l’héroïne de l’année.

Nous avons également pu assister au work-in-progress de Zombillénium, que nous suivons avec attention depuis les prémices. L’intervention était, à quelques nouvelles images près, la même que celle à laquelle j’avais assisté à Annecy en juin dernier. Je vous invite donc à en lire le compte rendu détaillé dans le webzine, il y aura plein d’informations à ne pas louper sur le film 😉

Restez connectés, ça va envoyer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *