Après les adaptations de Gaston Lagaffe et des Peanuts de Schulz, le studio Angoumoisin Normaal Animation a passé un contrat pour adapter Betty Boop sur le petit écran, avec une diffusion prévue pour 2018.

C’est une étape de plus de franchise pour Normaal, après avoir été choisi par la veuve Schulz pour animer les nouvelles aventures de Snoopy, cette dernière étant été séduite par les capacités du studio à retenir la signature graphique de Franquin sur Gaston Lagaffe.

C’est donc la création de Max Fleischer qui va revenir sur les écrans, 86 ans après son tout premier cartoon, Dizzy Dishes.

[message]“Nous sommes ravis de ce partenariat avec cette entreprise innovante qu’est Normaal Animation,” a annoncé Mark Fleischer, président du Fleischer Studios. “Mon grand-père, Max Fleischer, a créé Betty Boop comme une femme à la mode, fun et au tempérament de feu et elle s’est révélée être un personnage qui a traversé les époques. C’est extrêmement gratifiant de savoir que cette nouvelle série télévisée va introduire le personnage de Max a de nouvelles générations de fans d’une manière plus engageante et proche d’eux.”[/message]

Prévu pour être un format de 26 épisodes de 26 minutes, la cible de la série sera les jeunes filles et les adolescentes, et évoquera les luttes quotidiennes, les joies et les victoires de l’aspirante starlette Betty Boop. Normaal est en partenariat avec le Fleischer Studios et King Features, qui gère les droit de licence mondiaux de Betty Boop.

Normaal garde toutefois la main sur le mode de production et sur la distribution mondiale de la série, qui se lancera en parallèle d’un nouveau programme de merchandising, ce qui relève de l’évidence vu comment ce retour, après tant d’autres, montre à quel point le pouvoir des marques reste tout-puissant à une époque où l’on annonce chaque semaine des relances d’un personnage animé célèbre.

https://www.youtube.com/watch?v=VCRvRdkuy1o

Il reste que plus encore que Peanuts de Schulz, cette série Betty Boop est un défi bien plus grand, car la signature du personnage se trouve à mon sens plus du côté de son animation que dans son esthétique, et la question se pose : Normaal va-t-il se lancer dans une animation évoquant celle, “à l’ancienne” des studios Fleischer (un style d’animation souvent pastiché, depuis Futurama, Clarence, en passant par le futur jeu vidéo Cuphead) ? On notera toutefois qu’à mesure des séries produites par le studio, leur capacité à maîtriser l’animation avec leurs outils spécifiques augmente, alors qui sait ?

Note : un certain nombre des cartoons des studios Fleischer sont en accès libre sur leur chaîne Youtube car tombés dans le domaine public, faites-vous plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *