L’étrange vie de Nobody Owens adapté par Disney

Henry Selick (L’étrange Noël de monsieur Jack) réalisera une nouvelle adaptation stop-motion d’un roman de Neil Gaiman, mais cette fois-ci pour Disney. Après Coraline adapté du même auteur en 2009, Selick transposera à l’écran L’Étrange Vie de Nobody Owens (The Graveyard Book en Vo), paru aux éditions Albin Michel Jeunesse la même année.

Le film devait originellement être réalisé par Neil Jordan pour le studio anglo-saxon Framestore mais j’avoue être plutôt contente que Selick se retrouve aux commandes : il a fait du bon boulot sur Coraline ! Reste à espérer que Disney ne le bride pas.

L’Étrange Vie de Nobody Owens a reçu plusieurs prix littéraire en France et à l’étranger. Il s’agit, tout comme Coraline, d’un roman fantastique pour enfant (et pour adultes aussi) : « Un enfant de deux ans s’échappe de chez lui la nuit où Le Jack, membre d’une confrérie secrète, assassine toute sa famille. Il se dirige par hasard vers le cimetière voisin, hanté par des fantômes. Un couple d’entre eux, Monsieur et Madame Owens, décident de l’adopter. Ils l’appellent « Nobody » (en anglais, personne ou, littéralement, pas de corps). Le jeune garçon est alors élevé par les habitants étranges et loufoques du cimetière ».

Personnellement j’ai trouvé le livre un peu sans queue ni tête par moment, mais certains personnages comme Le Jack sont vraiment originaux. Il me semble me souvenir d’une histoire de goules aussi, d’esprit magique millénaire gardien d’un terrain sacré, d’une petite fille et de professeurs à domicile plutôt étranges. Neil Gaiman écrit un genre de fantastique poétique et fantaisiste, qui charme son public.

Image par défaut
Coralie
Publications: 160