Dorothy of Oz est un film d’animation musical réalisé par Will Finn et Dan St. Pierre chez Summertime Entertainment. Il adapte le roman de même nom de Roger Stanton Baum, roman qui, d’après mes recherches, n’a pas été traduit en français. Le film est réalisé en CGI et propose un casting vocal original capable de jolies performances musicales, avec notamment Lea Michele, connue pour son rôle dans la série Glee, qui prêtera sa voix à Dorothy.

Dorothy of Oz est présenté comme l’ultime chapitre de la saga d’Oz, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Le monde d’Oz a été créé par Lyman Frank Baum en 1900 lorsqu’il a écrit le célèbre roman pour enfants Le Magicien d’Oz. Cet univers et ses personnages ont ensuite été repris par de nombreux auteurs dans de nombreux romans, sans compter les adaptations. L’histoire du pays d’Oz s’est ainsi vue étoffée de nombreux récits, dont certains écrits par son fils, ou comme Dorothy of Oz, par son petit-fils.

Le Magicien d’Oz raconte l’histoire de Dorothy (Dorothée en français), une jeune fille qui habite le Kansas. « Un jour, un cyclone les emporte, elle et son petit chien Toto, et les dépose dans un pays d’une beauté prodigieuse. Les Grignotins leur apprennent que seul Oz, le grand magicien de la cité d’Émeraude, a le pouvoir de les renvoyer chez eux. Au cours de leur périple vers cette cité magique, ils vont rencontrer d’étranges personnages, du lion poltron à l’épouvantail en mal de cervelle… Épisodes cocasses et clins d’œil complices : un magnifique récit initiatique… pour sourire et s’émerveiller ».

Ecrit en 1989, Dorothy of Oz raconte « la suite » du Magicien d’Oz, ou ce qui arrive à Dorothy quand elle arrive enfin à rentrer chez elle et trouve le Kansas ravagé après le passage du cyclone. L’histoire reprend donc exactement là où L.F.Baum l’avait arrêtée.

Dans le film, Dorothy retourne donc au Kansas et le trouve dévasté par la tornade qui l’avait envoyée à Oz. La maison qu’elle voulait si désespérément retrouver a été sérieusement touchée, et les habitants font leurs bagages et déménagent. Mais peu de temps après être arrivée au Kansas, Dorothy est à nouveau transportée à Oz, comme par magie. Elle découvre qu’Oz est en danger et que ses habitants ont besoin de son aide. Les vieux amis de Dorothy, l’épouvantail, le bûcheron en fer blanc et le lion (autrefois peureux), ont disparu, et Oz est en état de décrépitude. Durant son voyage pour retrouver ses amis, Dorothy rencontre quelques nouveaux compagnons, dont un homme fait de marshmallows qui ne peut pas penser par lui-même, une princesse chinoise faite de porcelaine dont l’autorité n’est qu’une façade pour cacher la fragilité et un bateau remorqueur nommé Tugg composés d’autant de personnalités que de pièces. Dorothy devra aider cet étrange groupe à se rassembler contre un nouveau méchant, le diabolique Jester qui pense que tout Oz devrait être sous son contrôle.

Ce dernier compte se servir du pouvoir de la baguette magique de la terrible Sorcière de l’Ouest pour transformer les gens en marionnettes. Cela semble être le dernier des soucis de Dorothy puisque son voyage la mène droit vers un labyrinthe périlleux, une grotte pleine de dragons en colère et un sortilège diabolique qui pourrait détruire la route de brique jaune. Seule Dorothy a l’intimidant savoir qui lui permettra de stopper le terrible plan de Jester.

On en apprend beaucoup sur le film à venir dans ce synopsis, mais pour ceux qui veulent en savoir encore davantage, il existe un pré-quel du film en comic, disponible chez IDW Publishing. Ce dernier, prévu en quatre numéros, raconte ce qui s’est passé à Oz durant l’absence de Dorothy qui a fait qu’elle ait eu à y revenir. Les premières pages des numéros 1 et 2 sont disponibles à la lecture sur le site de l’éditeur. (Il semblerait que les visionneuses ci-dessous ne fonctionnent pas sous chrome, je conseil donc aux utilisateurs de ce navigateur d’utiliser les lien ci-dessus pour accéder directement aux previews sur le site de l’éditeur).

Si la date de sortie en salles n’a toujours pas été annoncée officiellement, même pour les USA, on peut déjà avoir un aperçu de la bande originale du film avec la chanson When the world turns upside down interprétée par Lea Michele. La piste n’est pas « propre » car elle a été diffusée lors du Comic Con de l’an dernier, mais le single officiel n’est pas encore sorti. De même, si aucune bande annonce n’a été dévoilée pour le moment, la chaine online ET a d’ores et déjà diffusé un premier teaser du long métrage. Vous pouvez voir ces images après l’interview des acteurs, à 2:54 sur la vidéo.

8 Comments

  1. Ça c’est de l’article ! L’histoire est parfaitement résumée et bien plus compréhensible que sur les autres sites ! Gros compte rendu juste impeccable, merci !

    (Petite erreur cependant sur le lien de la deuxième image qui renvoi vers la première)

  2. J’ai lu Le magicien d’Oz l’an dernier et je prévoyais justement d’emprunter à la bili de Lille l’adaptation de 1939, la plus connue, en dvd pour la voir.
    Donc évidemment, si je peux, je vais voir ce film d’animation, même si je connais pas le livre qui fait suite au Magicien d’Oz, ça m’intéresse 😀

    1. Moi je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire ! Mais je dois le faire depuis si longtemps, je vais me programmer ça pour les vacances tiens.
      Je le verrais bien aussi, même si, comme d’habitude, j’aurais préféré de l’animation trad…

      Lalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *