La littérature de jeunesse ne cesse de nourrir les productions audiovisuelles. Et c’est désormais le tour de l’immense succès éditorial Tobie Lolness, épopée romanesque en deux tomes sortie de l’imaginaire de Timothée de Fombelle. Plus de dix ans après la parution de ce phénomène littéraire, traduit dans près de trente langues, l’œuvre va être enfin adaptée sous la forme d’une série télévisée d’animation en 2D.

Synopsis du livre : Tobie Lolness ne mesure pas plus d’un millimètre et demi. Il appartient au peuple qui habite le grand chêne depuis la nuit des temps. Parce que son père a refusé de livrer le secret d’une invention révolutionnaire, sa famille a été exilée, emprisonnée, condamnée à mort. Seul Tobie a pu s’échapper. Mais pour combien de temps ?

La société Tant Mieux Prod, menée par la productrice Delphine Maury (Les Grandes Grandes Vacances), qui se chargent du projet d’adaptation de Tobie Lolness en une série de 13 épisodes de 52 minutes chacun. Camillelvis Théry est à la réalisation, et le duo de dessinateurs Kerascoët (Jolies ténèbres, Beauté, Les Tchouks) s’occupe de la conception de l’univers graphique, tandis que Les Armateurs s’occupera de l’animation.

Timothée de Fombelle, l’auteur de Tobie Lolness.

Avant de se lancer dans l’animation, les co-scénaristes Anne-Claire Lehembre et Marie de Blanville ont entrepris de démêler le « savant désordre » du livre (le récit est constitué de nombreux flashbacks, analepses et ellipses) pour reconstituer chronologiquement l’histoire et s’en servir de base pour la construction des épisodes.

Un long travail a été mené pour imaginer une adaptation dans laquelle le public pourra « retrouver l’âme du roman », même si le format requiert malgré tout quelques changements diégétiques. Delphine Maury précise d’ailleurs : « L’histoire de Tobie s’étale sur dix ans, (…) mais pour des contraintes techniques et financières, on a décidé de resserrer l’histoire du personnage entre la fin de ses 10 ans et le début de ses 13-14 ans (…). »

Timothée de Fombelle, quant à lui, exprime son enthousiasme à l’idée de cette adaptation qu’il n’attendait plus, et n’est pas inquiet des modifications scénaristiques annoncées : « La fidélité est importante mais je veux surtout que ce soit un bon dessin animé. »

La transposition de l’univers de Tobie des mots à l’écran promet d’être superbe. Les enjeux sont nombreux : restituer en images animées l’incroyable arbre-monde dans lequel vivent Tobie et son peuple relève d’un véritable défi. Cet environnement miniature, régi par des lois physiques particulières, induit un rapport unique entre les personnages et les éléments naturels, jusqu’à leur manière de se mouvoir entre les branches et les feuilles.
Les quelques concept arts qui ont été jusqu’ici présentés au public impressionnent par leur beauté et mettent pour de bon l’eau à la bouche.

Logo provisoire de la série TV

France Télévisions a accepté de financer ce projet dont le budget se situe « entre huit et dix millions d’euros », selon Delphine Maury. L’équipe en est actuellement aux prémices du développement et espère pouvoir sortir le premier épisode à l’horizon 2022. Mais cette longue attente n’a pas empêché la BBC (Royaume-Uni), et la NHK (Japon) de manifester d’ores et déjà leur intérêt pour les droits de cette adaptation. L’intérêt de la ZDF (Allemagne), plus particulièrement, a été publiquement annoncé lors du Cartoon Forum 2016 et la société Tant Mieux Prod est en train d’avancer avec la chaîne de nos voisins allemands.

Aujourd’hui devenu un classique recommandé par l’Éducation nationale, Tobie Lolness continue son chemin sur de nouveaux médiums. Nul doute que la série télévisée deviendra à son tour un beau succès.

[Citations tirées de la masterclass « Tobie Lolness : du roman à la série télé » qui s’est tenue au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil le 4 décembre 2017.]

Si vous souhaitez en savoir encore plus sur le processus d’adaptation de Tobie Lolness, vous pouvez visionner la rencontre-conférence qui s’est tenue à Fontevraud en octobre 2017, en présence de Timothée de Fombelle et de l’équipe de Tant Mieux Prod.

Les illustrations de Tobie Lolness sont signées François Place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *