Un palmarès en stop motion pour les Quirino Awards


Les Quirino Awards, qui récompensent les œuvres d’animation Ibéro-Americaine, ont annoncé les lauréats de leur 5ème édition. Bob Cuspe, Nós não gostamos de gente, Frankelda’s Book of Spooks et Bestia ont été récompensés respectivement comme meilleur long-métrage, meilleure série et meilleur court-métrage lors de la cérémonie de remise des prix ayant eu lieu le 14 mai au Teatro Leal de San Cristóbal de La Laguna, à Tenerife.

Les œuvres primées dans les trois catégories principales mettent en scène des personnages aussi différents qu’un anti-héros punk, un mystérieux écrivain fantôme et un agent de la police secrète pendant la dictature militaire au Chili. En outre, toutes trois ont été réalisées en stop-motion, confirmant l’essor de cette technique d’animation dans l’espace ibéro-américain.

Bob Cuspe, Nós não gostamos de gente, la première œuvre du réalisateur brésilien César Cabral, a reçu le prix du meilleur long-métrage d’animation. Combinant des séquences documentaire et de fiction, le film est un road movie post-apocalyptique mettant en scène Bob Cuspe, personnage mythique de la culture underground brésilienne des années 80, créé par le dessinateur Angeli. Le film a été produit par Coala Filmes, et a également reçu le prix de la meilleure conception sonore et de la meilleure musique originale.

La série mexicaine Frankelda’s Book of Spooks a reçue le prix de la meilleure série d’animation. Cette série d’horreur à destination du jeune public met en scène Frankelda, une mystérieuse autrice fantôme qui cherche à devenir l’artiste d’horreur le plus connu de l’histoire à l’aide d’un livre enchanté. Réalisée par Roy et Arturo Ambriz la série, dont la première saison a été diffusée sur la plateforme de streaming HBO Max dans les pays où celle-ci est disponible, a également reçue le Quirino Award du meilleur design d’animation.

Lauréat du meilleur court-métrage d’animation, Bestia pénètre dans la psyché d’un agent de la police secrète pendant la dictature militaire au Chili. Réalisé par Hugo Covarrubias et inspiré de faits réels, le court métrage, qui a été nommé aux Oscars cette année, a également reçu le Quirino Award du meilleur développement visuel.

Flies Only Live One Day, de l’espagnol Mauro Luis López (Máster en Animación UPV, Valencia), a remporté le prix du meilleur court-métrage étudiant, une catégorie qui récompense les talents émergents de l’animation ibéro-américaine. En outre, le film chilien #binarygendernorm:Girls, réalisé par Bernardita Ojeda et Cristián Freire, a reçu le prix de la meilleure œuvre animée de commande, et Greak : Memories of Azur, une coproduction entre le Mexique, l’Argentine, l’Équateur et le Venezuela, développée par Navegante Entertainment, a reçu le prix de la meilleure animation pour un jeu vidéo.

Les lauréats ont été choisis par un jury composé de Sebastian Debertin (KiKA, Allemagne), Magdiela Hermida Duhamel (LatinX in Animation, États-Unis), Zofia Jaroszuk (Animoon, Pologne), Kenneth Ladekjær (Sun Creature Studio, Danemark) et Hernán La Greca (directeur créatif et développeur de contenu, États-Unis).

TOUS LES LAUREATS DES QUIRINO AWARDS 2022

Quirino Award du meilleur long métrage d’animation ibéro-américain : Bob Cuspe, Nós não gostamos de gente, réalisé par Cesar Cabral. Produit par Coala Filmes et Cup Filmes (Brésil).

Quirino Award de la meilleure série d’animation ibéro-américaine : Frankelda’s Book of Spooks – Saison 1, réalisée par Roy Ambriz et Arturo Ambriz. Produit par Cinema Fantasma (Mexique).

Quirino Award du meilleur court métrage d’animation ibéro-américain: Bestia, réalisé par Hugo Covarrubias. Produit par Trebol 3 Producciones et Maleza Estudio (Chili).

Quirino Award du meilleur court-métrage d’animation étudiant ibéro-américain; Flies Only Live One Day, réalisé par Mauro Luis López. Máster en Animación UPV (Espagne).

Quirino Award du meilleur film de commande d’animation ibéro-américain : #binarygendernorm : Girls, réalisé par Bernardita Ojeda et Cristián Freire. Produit par Pájaro (Chili).

Quirino Award de la meilleure animation ibéro-américaine pour un jeu vidéo : Greak : Memories of Azur. Développé par Navegante Entertainment (Mexique en coproduction avec l’Argentine, l’Équateur et le Venezuela).

Quirino Award du meilleur développement visuel d’une œuvre d’animation ibéro-américaine : Bestia. Produit par Trébol 3 Producciones et Maleza Estudio (Chili).

Quirino Award pour le meilleur design d’une œuvre d’animation ibéro-américaine : Frankelda’s Book of Spooks – Saison 1. Produit par Cinema Fantasma (Mexique).

Quirino Award pour le meilleur design sonore et la meilleure musique originale d’une œuvre d’animation ibéro-américaine : Bob Cuspe, Nós não gostamos de gente. Produit par Coala Filmes, Cup Filmes (Brésil).

Source : Premios Quirino



Dernières publications

  • Critique – Le Journal d’un dégonflé : Rodrick fait sa loi

    Critique – Le Journal d’un dégonflé : Rodrick fait sa loi

    Un an après le premier film du Journal d’un dégonflé, Disney + a la semaine dernière sorti la suite elle-même adaptée du roman éponyme de Jeff Kinney, Rodrick fait sa loi. Riche de nombreux tomes, la saga jeunesse avait déjà eu l’occasion d’être transposée sur grand écran en live action dans les années 2010, le […]

  • Deuxième bande annonce pour « Super Mario Bros. – Le Film »

    Deuxième bande annonce pour « Super Mario Bros. – Le Film »

    Après l’annonce d’un projet commun entre Nintendo et Illumination Entertainment en 2017, puis l’officialisation de cette collaboration lors d’un plus récemment, Super Mario Bros. – Le Film se dévoile à travers une deuxième bande annonce diffusée cette nuit lors d’un Nintendo Direct spécialement dédié à l’événement. Après une présentation conjointe de Shigeru Miyamoto et Chris […]

  • Critique – Les aventures de Rilakkuma au parc d’attractions

    Critique – Les aventures de Rilakkuma au parc d’attractions

    Trois après la très douce première saison, Les aventures de Rilakkuma au parc d’attractions, toujours réalisé par Masahito Kobayashi et produit par Dwarf inc., est présente sur Netflix depuis la fin de l’été : L’adorable Rilakkuma et ses amis savourent une journée pleine de rires et d’aventures dans un parc d’attractions sucrées qui doit bientôt […]