Après l’anthologie très drôle et remarquée Panique tous courts, Gebeka Films revient avec Rita et Crocodile, une création primée par le jury d’Annecy en 2015, issue de l’univers de l’illustratrice danoise Siri Melchior, en salles depuis le 7 février.

Rita, petite fille de quatre ans au caractère bien trempé, découvre le monde en compagnie de son fidèle ami, Crocodile qui vit dans une baignoire et qui ne pense qu’à manger comme tout bon crocodile qu’il est. Ensemble, ils apprennent à pêcher, ramassent des myrtilles dans la forêt, tentent d’apprivoiser un hérisson, partent camper dans la montagne et quand il neige, font des courses de luge ou encore du ski. Ils partent même sur la Lune ! En somme, une amitié entre aventuriers !

Rita et Crocodile est une création de la réalisatrice danoise Siri Melchior. Cette dernière possède une grande expérience dans l’illustration jeunesse avec les livres autour de Lili (disponible aux éditions Ricochet), qui n’est pas sans rappeler Rita avec son tempérament impulsif. Après plusieurs courts-métrages, elle réalise en 2003 le très bon The Dog who was a cat inside, puis fonde la société de production Trunk où elle réalise Le Moineau qui ne sait pas siffler. Ensuite, en collaboration avec Marie Bro, elles créent Ladybird Films en vue de l’adaptation animée de Lili en 2015, et cette série, Rita et Crocodile.

Cette anthologie s’articule autour de six courts de cinq minutes et la narration se déroule sous forme de petites aventures que vivent Rita et Crocodile. La petite héroïne Rita est téméraire, franche et parfois têtue, ce qui ne l’empêche pas de commettre des erreurs. Les segments La Luge et Les myrtilles sont révélateurs de sa détermination et de sa mauvaise foi parfois. Rita représente une figure inspirante pour les jeunes enfants car elle agit toujours à tort ou à raison avec un certain courage et n’a pas peur de l’inconnu.

En contraste total, Crocodile est plus discret et silencieux, il agit souvent par appétit ou avec sa nature de crocodile, imaginez bien que le froid c’est pas son truc ! Au Ski et Le Zoo nous montrent un Crocodile en pleine réflexion sur sa nature reptilienne et poussent la très bornée Rita à s’ouvrir à lui. A eux deux, ils forment un duo aussi piquant que Nicholas Angel et Danny Butterman dans Hot Fuzz, yarp !

L’esthétique animée sur CelAction de l’univers de Rita et Crocodile est d’un aspect feutré et crayonné à l’image d’un livre pour enfant. D’ailleurs, ce graphisme se retrouve aussi bien dans des tableaux naturels que dans la fantaisie spatiale du segment La Lune où le voyage se fait de manière fantaisiste et gourmande. La musique, composée par Tanera Dawkins (lauréate d’un BAFTA pour Sarah & Duck), porte avec cordes et trompettes ce monde coloré. On peut y percevoir une influence de compositions yiddish.

Rita et Crocodile s’est avéré une bonne surprise pour moi tant par l’écriture de ces personnages que la dépiction d’une nature riche et pleine de surprises. La petite Rita a tout d’une grande avec un potentiel d’inspiration pour tous les enfants.Je vous recommande donc chaudement ce programme ! Avec sa durée d’une demi-heure, vous pourrez prévoir une bataille de boules de neige et du chocolat chaud après la séance. Courez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *