Bien qu’extrêmement malmenée par la chaîne Cartoon Network, la case DC Nation qui a récemment subi l’annulation des séries Young Justice et Green Lantern, remplacées par Teen Titans Go! et Beware the Batman, possède toutefois dans ses rangs de petites pépites animées auparavant très difficilement visibles, les DC Nation Shorts.

Petits programmes ne dépassant guère la minute trente, ces courts-métrages, véritables laboratoires d’idées, donnent à leurs auteurs toute latitude et liberté pour créer des aventures avec n’importe quel personnage de l’univers DC Comics, même les plus obscurs. Pour preuve, la très récente diffusion officielle d’une partie de ces courts me permet de vous présenter certains de mes chouchous.

Super Best Friends Forever a été créé par Lauren Faust, déjà responsable du revamp My Little Pony, Frienship is Magic, et l’on y retrouve les aventures d’un trio composé de Batgirl, Wonder Girl et Supergirl, adolescentes exubérantes qui n’ont pas froid aux yeux qui, quatre courts durant, vont enchaîner les péripéties les plus drôles.

The Bat Man of Shangaï est quant à lui une série de trois courts réalisés par le studio chinois Wolf Smoke, à l’esthétique d’un classicisme très référencé et aux chorégraphies superbes, narrant les exploits d’un Batman asiatique rencontrant Catwoman et Bane, pour une confrontation des plus fracassantes.

Animal Man et Plastic Man ne sont pas des mêmes équipes mais partagent ce sens du cartoon bien débile, aux situations absurdes rappelant les anciens Looney Tunes. Animal Man est d’ailleurs doublé par nul autre que Weird Al Yankovic tandis que son compère Plastic Man par Tom Kenny (Spongebob Squarepants, Bob l’éponge en version française) !

Un grand nombre d’autres courts, comme l’excellent Amethyst: Princess of Gemworld, rempli de références aux jeux de rôles, sont à voir sur le portail Youtube de DC Comics et je vous enjoins à le faire le plus vite possible, ne sachant quand la lubie de poser une interdiction par territoire pourrait bien leur prendre ! Espérons que d’autres séries de courts soient mises en ligne, comme le très bon Shade The Changing Man ou le déjà très attendu Wonder Woman de Robert Valley (Motorcity, Tron La Révolte) !

One Comment

  1. Pingback: Sur les petits ou le grand écran, qu'attendre de 2019 ? - Little Big Animation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *