Critique – Chonchon, le plus mignon des cochons !


A l’heure où l’on commence à sortir les barbecues, Chonchon, le plus mignon des cochons ! réalisé par Mascha Halberstad fait une entrée fracassante dans votre été grâce à The Jokers :

Lorsque Babs, 9 ans, reçoit de son grand-père un cochon nommé Chonchon comme cadeau, elle convainc ses parents de le garder à condition que Chonchon suive une formation de chiot. Mais ses parents ne sont pas la plus grande menace pour Chonchon, car son grand-père participe en secret au concours de saucisses organisé par la Société des produits carnés issus de porcs frais..

Modern Family

L’arrivée de Chonchon dans la vie de la jeune Babs se produit alors que l’on peut ressentir une lassitude profonde de la part de sa mère Margaret et de l’inexistence molle de son père Arnold. Dans le même temps son grand-père Tuitjes débarque, faisant preuve d’une ambiguïté ravivant les angoisses de Margaret exacerbée par les remarques de tante Christine. Le film sait poser une ambiance malaisante au sein du cadre du foyer, ce qui interroge le spectateur sur les véritables motivations de chacun, on pense à la violence et à la lourdeur intra-familiale d’un Festen.

Le traitement esthétique de la stop motion possède l’originalité de présenter des personnages marqués, fatigués et vieillis, que ce soit la mère, le grand père ou tante Christine. Ils possèdent tous et toutes les signes du temps sur leur carnation, apportant ainsi du réalisme à l’ensemble. Le décor reste à hauteur campagnarde dans le registre de Shaun le Mouton où l’aspect terrien cohabite avec la vie des habitants.

Delicatessen

La relation entre Babs et Chonchon, ainsi que les péripéties familiales liées à l’arrivée de son grand père s’imbriquent avec fluidité avec le discours politique avancé par ce long métrage en stop motion. L’enjeu principal se révèle dans la sphère intime du rapport à la nourriture et des solutions à portée de tous pour faire évoluer les mentalités vers une remise en question de la consommation de viande.

En toile de fond des tensions familiales, la question du rapport à l’animal se déploie au cœur du film grâce la présence du cochonnet. La famille de Babs pratique une alimentation végétarienne et l’intrigue tend à proposer une solution positive pour faire évoluer les mentalités de consommation. Dans le contexte européen, Chonchon, le plus mignon des cochons ! met en relief la conséquente production de porcs au Pays-Bas et permet d’ouvrir une fenêtre grand public sur un sujet souvent réservé à un public adulte.

Chonchon, le plus mignons des cochons ! présente une thématique ambitieuse et moderne alliée à une technique de stop motion à l’esthétique réaliste, on vous invite à le soutenir en salles. On ne va pas vous le cacher, sa sortie est encadrée par les majors du milieu mais il mérite toute votre attention.



Dernières publications

  • Cartoon Movie 2024 – Les pitchs en concept qui ont retenu mon attention

    Cartoon Movie 2024 – Les pitchs en concept qui ont retenu mon attention

    Le Cartoon Movie propose deux sessions matinales de pitchs en concept où les créateurs.ices présentent leurs idées de long métrages à leurs premières étapes de développement. C’est l’occasion d’observer de nouvelles propositions dans le cadre de l’animation européenne : Rose et les marmottes réalisé par Alain Ughetto (Les Films du Tambour de soir/Graffiti Films/WeJustKids/Occidental Filmes)…

  • Infos et bande-annonce pour le nouveau film de Naoko Yamada !

    Infos et bande-annonce pour le nouveau film de Naoko Yamada !

    Après le très beau Garden of remembrance et Heike story, Naoko Yamada avait annoncé lors en 2022 lors du Festival international du film d’animation d’Annecy qu’elle travaillait sur un nouveau long métrage avec le studio Science Saru. On en sait désormais un peu plus puisque Kimi no Iro (que l’on peut traduire par Your colors)…

  • Critique – Super Mario Bros. – Le film

    Critique – Super Mario Bros. – Le film

    Trente ans après la catastrophe industrielle que fut le film live Super Mario Bros, le plombier moustachu de Nintendo est de retour sur les écrans de cinéma. Cette fois-ci, la firme de Kyoto a gardé un contrôle plus serré sur la production et s’est attaché les services du studio Illumination, dont les compétences pour concevoir…