Critique – O Apostolo, le coup de cœur gothique d’Annecy 2013 !

L’histoire autour du personnage principal s’installe progressivement afin de faire entrer complètement le spectateur dans un univers particulier. En effet, on est face à un univers proche du thriller fantastique qui prend aux tripes.

Un prisonnier tout juste évadé va tenter de récupérer un butin caché quelques années auparavant dans un petit village perdu et isolé.

L’issue pour notre héros ne saute pas immédiatement aux yeux et laisse planer le doute, ce que j’ai trouvé appréciable. La tension entre les personnages est toujours latente, notamment pour l’apôtre, qui se caractérise par une gestuelle méphitique qui donne le frisson.

On découvre un univers où chaque détail est soigné, travaillé pour y imprégner le spectateur. Le tout est baigné dans une photographie dorée caractéristique du cinéma hispanique. On peut rapprocher cette lumière à celle du directeur photo Guillermo Navarro (L’échine du Diable, Le Labyrinthe de Pan).

Les décors sont réalisés avec minutie, laissant croire à une vie autrefois plus active dans ce village perdu. Les personnages possèdent quant à eux une esthétique tranchée que l’on peut rapprocher de celle de L’Étrange pouvoir de Norman. Les expressions des visages sont franches et expressives, participant à enrichir l’ambiance délicieusement fantastique.

La gestuelle évoquée précédemment se détache par une raideur des silhouettes faisant penser au cinéma expressionniste allemand (Nosferatu de Murnau). L’interprétation vocale des personnages est justement bien servie et laisse cette froideur toute fantastique dans l’atmosphère et Géraldine Chaplin campe par exemple une Dorinda glaciale.

Je vous recommande chaudement la vision de ce film tant son univers dense et prenant ne vous laissera pas indifférent. Si vous êtes amateur de cinéma fantastique, vous serez touché par ses références subtiles. Et si vous aimez les surprises, le film recèle une pépite que je vous laisse
découvrir en salles.



Dernières publications

  • Moonlight : création d’un label d’animation adulte chez Illumination

    Moonlight : création d’un label d’animation adulte chez Illumination

    Mike Moon, vétéran de Netflix, Sony et Disney, lance son propre label d’animation pour adultes chez Illumination Entertainment. Moon sera le président de la nouvelle division, intitulée Moonlight, et servira de conseiller créatif pour le studio qui a créé la franchise Moi, Moche et Méchant. Moon, qui a quitté Netflix en juillet où il était […]

  • Première bande-annonce pour « Gudetama : Une aventure œuforique »

    Première bande-annonce pour « Gudetama : Une aventure œuforique »

    Après deux saisons pour la mascotte Rilakkuma et cinq pour Aggretsuko, voici venir la série Gudetama, dont la première bande-annonce a été dévoilée à l’occasion de l’événement Netflix Tudum. Un road-movie tranquille et empreint d’empathie sur la découverte de soi et de ses origines, parfait pour chiller ! Résigné à l’idée de finir dans une […]

  • Découvrez le clip « Star Walkin' », hymne du Mondial League of Legends

    Découvrez le clip « Star Walkin’ », hymne du Mondial League of Legends

    Comme chaque année, Riot Games dévoile un de leurs clips animés à l’occasion du championnat du monde e-sport de League of Legends. Place donc à Star Walkin’ ! Différents studios se sont auparavant attelés à la création de clips pour le géant du jeu vidéo, depuis Fortiche (désormais occupé par Arcane et d’autres projets pour […]