Double ration d’extraits, de critiques, de bande-annonces pour « Zombillénium ».


Le festival de Cannes étant désormais d’actualité, les équipes de Zombillénium mettent le paquet pour promouvoir le film, Gébéka en tête, puisqu’il est le distributeur français. Ce sont donc deux extraits, un teaser, une affiche du film et une série d’images qui nous sont parvenus en très peu de temps.

Dans le parc d’attraction Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable, mais ils sont fatigués de devoir divertir des humains consuméristes… Jusqu’à l’arrivée d’Hector, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement. Le Vampire qui dirige le parc doit alors le mordre…

On retrouve les personnages principaux sur cette première affiche, et s’il y a une ombre au tableau, c’est l’accroche faite avec la même police en haut des posters de tous les films d’animation sortis depuis 10 ans. Les extraits et la bande-annonce posent les bases animées de l’univers visuel du film, dont la licence esthétique est « la bande-dessinée, mais animée », un aspect qui semble réussi vu le respect de l’esthétique vectorisée qui constitue la signature d’Arthur de Pins. Il faudra toutefois que nous en voyons plus pour être complètement conquis par le scénario et la mise en scène de Zombillénium.

Gageons que le public cannois nous donne un premier son de cloche (un son souvent peu tendre pour ce qui lui est présenté) pour cette production réunissant Maybe Movies, Belvision, 2 minutes, France 3 cinéma, la RTBF, Pipangai et Dupuis. Peter de Seve, de Variety, semble avoir trouvé le film trop revendicatif, tout en découvrant l’univers visuel, tandis qu’Olivier Bachelard d’Abus de Ciné en est ressorti enchanté. Il semble que de nombreuses personnes soient restées sur le carreau lors de cette projection, l’effet d’attraction ayant tourné à plein.

La sortie est prévue pour le 18 octobre, une date où l’on retrouve également Le Monde secret des Emojis, Richard the stork  et My Little Pony : Le film ! Octobre est un mois traditionnellement délicat (souvenez-vous celui de 2015…), et cette année encore puisqu’il concentre aussi les sorties de Capitaine Superslip, La passion Van Gogh et Lego Ninjago, le film pour les premières semaines et Opération casse-noisette 2 en dernière semaine. Autant dire que la bataille du box-office va être très, très sanglante et qu’il vous faudra soutenir les films que vous aimez en allant les voir en salles, et pousser vos cinémas locaux à prendre des copies si les films que vous voulez voir ne sont pas programmés.

Zombillénium – Extrait 1

Zombillénium – Extrait 2

Zombillénium – Teaser

Zombillénium – bande-annonce anglaise non sous-titrée


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Le Festival d’Annecy propose cette année quelques nouveautés qui devront faciliter la navigation et l’organisation des festivaliers, comme la présence d’œuvres sélectionnées sur quatre salles supplémentaires au Pathé Annecy, ainsi que des horaires de séances dès 8h30, ce qui va rendre quelques débuts de matinées difficiles pour les habitués des multiples soirées et les aficionados des…

  • On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    En direct de Cannes, le distributeur français SND Films a révélé de nouvelles informations sur le troisième long métrage d’animation Astérix, désormais titré Astérix et le Royaume de Nubie. Comme pour le précédent, ce sera donc un film avec une histoire originale ou tout au plus vaguement adaptée d’un album existant. Pour rappel, nous savons…

  • Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Après un passage au festival d’Annecy et en salles, The First Slam Dunk, réalisé par Takehiko Inoue, est disponible en DVD, Blu-Ray et VOD à partir du 1er mai grâce à Wild Side : Le meneur de jeu de Shohoku, Ryota Miyagi, joue toujours intelligemment et à la vitesse de l’éclair, contournant ses adversaires tout…