« Godzilla », « BLAME! » de Polygon Pictures seront sur Netflix

« Godzilla », « BLAME! » de Polygon Pictures seront sur Netflix

Après Knights of Sidonia et Ajin, découverts en France sur Netflix, le studio Polygon Pictures continue sa collaboration fructueuse avec la plate-forme de streaming. Ce sont donc deux nouveaux titres qui rejoindront bientôt le catalogue du géant américain avec les longs-métrages Blame! et Godzilla.

Pour revenir un peu sur la technique employée par ce studio, qui peut provoquer des réactions épidermiques chez certains fans d’animation : oui, Polygon Pictures fait dans la 3D avec comme particularité de tenter d’adapter l’outil (et les moyens qu’on leur donne) à une apparence plus apparentée à ce qui se fait en 2D. Ça passe ou ça casse, mais ayant vu les deux saisons de Knights of Sidonia, cette raideur était plutôt en accord avec le monde futuriste dépeint par l’histoire… ce qui ne sera peut-être pas le cas pour Ajin.

Commençons par Godzilla, dont nous vous avons déjà parlé il y a quelque temps : réalisé par Kobun Shizuno (Knights of Sidonia) et Hiroyuki Seshita (Blame!), nous n’en savons encore que peu sur le long-métrage, et nous vous ferons part de tout ce que l’on peut trouver sur le sujet. L’historien spécialisé August Ragone a révélé sur son blog que Godzilla devrait être diffusé d’ici la fin de l’année via Netflix.

Du côté de Blame! les choses sont bien plus précises : réalisé par Hiroyuki Seshita (Knights of Sidonia) le long-métrage est, vous le savez certainement déjà, adapté de la série de bande dessinée de Tsutomu Nihei. A l’heure actuelle, difficile de dire si ce long-métrage reprendra une trame narrative déjà présente dans les pages du manga ou si nous nous trouvons dans du neuf. Il faudra patienter avec un pitch qui ne raconte pas grand chose de plus, alors que la bande-annonce nous montre beaucoup d’action et se concentre sur un personnage féminin assez différent de ce que l’on peut croiser dans les pages du format original, baigné de décors monumentaux et d’un posthumanisme souvent glauque.

Blame! sera disponible sur Netflix dans tous les pays dès le 20 mai 2017.

Blame! se déroule dans un lointain futur où ce qui reste de la race humaine race habite dans la Mégastructure, un vaste et dangereux labyrinthe qui a évolué de manière anarchique. Arpentant ce monde, Killy, un individu étrange et mystérieux dans une quète pour ramener une civilisation sur le point de sombrer dans le néant.

Blame! – Bande-annonce japonaise sous-titrée anglais

Source (pour Godzilla) : The Good, the Bad, and Godzilla.

Nicolas

Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d’animations. Adore fureter sur l’internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr.


Dernières publications

  • Critique – L’anniversaire de Tommy

    Critique – L’anniversaire de Tommy

    Adapté de l’œuvre jeunesse de Rotraut Suzanne Berner, L’anniversaire de Tommy, réalisé par Michael Ekbladh (Molly Monster), arrive en salles dès le 8 juin distribué par Gebeka Films : Tommy, un jeune lapin, vit paisiblement avec sa famille dans une jolie maison, entouré de nombreux amis. Mais la naissance de sa petite sœur bouscule les […]

  • « Suzume no tojimari » de Makoto Shinkai sortira en France début 2023

    « Suzume no tojimari » de Makoto Shinkai sortira en France début 2023

    A l’occasion du Festival de Cannes, Crunchyroll a annoncé aujourd’hui avoir acquis auprès de TOHO les droits mondiaux de distribution et de marketing (hors Asie) du prochain film de Makoto Shinkai, Suzume no Tojimari. De l’autre côté de la porte, il y avait le temps dans son intégralité… Suzume no Tojimari est une histoire de […]

  • Annecy 2022 – La liste commentée des longs-métrages en compétition

    Annecy 2022 – La liste commentée des longs-métrages en compétition

    Révélée ce lundi dernier, la sélection officielle des longs métrages en compétition du Festival international du film d’animation d’Annecy 2022. Comme chaque année, nous vous commentons cette liste attendue et pleine de projet que nous suivions depuis quelques années maintenant. Annecy 2022 sera-t-elle l’année des confirmations ? « J’aimerais rappeler l’état d’esprit dans lequel nous avons […]