Le film devenu culte Menace sur La Garenne, inspiré de l’œuvre de Richard Adams, va (encore) faire l’objet d’une adaptation sous forme de mini-série animée en quatre parties de soixante minutes chacune dans le cadre d’une co-production entre la chaîne BBC One et Netflix. A l’écriture, on retrouve Tom Bidwell, connu pour son travail sur la série Journal d’une ado hors-norme, la réalisation revenant à Noam Murro (300 : la naissance d’un empire).

[message]Pressentant un danger aussi implacable qu’imminent, un groupe de lapins aventureux sort de sa garenne à la recherche d’un territoire plus sûr. En chemin, ils vont rencontrer des situations extraordinaires qui vont les conduire à déployer des talents exceptionnels.[/message]

Le casting vocal s’annonce quant à lui prestigieux avec James McAvoy dans le rôle d’Hazel, Nicholas Hoult en tant que Fiver, Sir Ben Kingsley en Général Woundwort, John Boyega en Bigwig, ensuite Gemma Arterton vocalise Clover, Miles Jupp en Blackberry, Freddie Fox pour le célèbre Captain Holly et Olivia Colman pour Strawberry. L’adaptation passera par une animation en numérique 3D qui sera gérée par Peter Dodd (Fantastic Mr Fox, Les Noces Funèbres) et Hugo Sands en coopération avec la société de production irlandaise Brown Bag Films (Docteur La Peluche).

Vu les réactions de parents affolés lors de de la diffusion de Menace sur La Garenne sur Channel 5 aux dernières fêtes de Pâques, on peut se demander si cette nouvelle écriture donnera une vision de l’histoire plus lisse et moins savoureuse que le film original, sachant que le livre possède déjà une dureté notable. Sur l’aspect esthétique, difficile de se prononcer pour le moment, nous ne possédons aucune image à vous montrer.

La série sera diffusée en 2017 avec une première sur BBC One en parallèle de sa sortie mondiale sur Netflix.

Comptez sur moi pour suivre les avancées de cette mini-série et vous en faire part !

Source : Animation Magasine

 

2 Comments

  1. “Watership down” est un véritable chef d’oeuvre, ne nous laissons pas abuser par la version terrifiante que le vieux long métrage animé en a donné et attendons de voir ce qu’on nous prépare. Aussi, pourquoi choisir cette drole d’image si aucun visuel n’est pour le moment disponible?

    Nicolas
    1. Je n’ai pas dit le contraire et j’ai même consacré un O.A.N.I à son sujet, expliquant la dimension culturelle importante qu’il revêt pour nos voisins anglo-saxons 🙂
      Revenons à “cette drôle d’image” en question :
      – S’il s’agit de la pastille, elle est extraite de la singulière introduction du film original, que j’adore et que j’ai jugé bon d’utiliser ici.
      – S’il s’agit de l’entête, elle est issue d’une jaquette de DVD et permet d’illustrer la marque tout en respectant la maquette du site
      Bien entendu dès qu’un visuel sera disponible, il prendra lieu et place dans un futur article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *