Hayao Miyazaki : un court-métrage… et un long-métrage ?


C’est l’époque de l’année où on a droit à la fameuse rumeur de sortie de retraite pour Hayao Miyazaki (en fait non, c’est bien pire avec les sites clickbait où on doit en être à une fois tous les trois mois), qui travaille actuellement sur Boro la petite chenille, son premier court-métrage en CGI pour le Musée Ghibli, et qui ne sera visible que là-bas.

Au cours d’un reportage de la chaîne NHK intitulée “Owaranai Hito Miyazaki Hayao (L’homme qui n’en a pas fini : Hayao Miyazaki)”, le retraité le plus occupé du monde a fait comprendre aux journalistes qu’il avait préféré faire une pause dans l’élaboration du court-métrage (dont la production prendra encore un an) pour se laisser le temps de trouver comment le finir (une grande spécialité du réalisateur japonais, qui ne termine plus les trames narratives de ses films avec leur phase d’animation depuis Princesse Mononoké) et qu’il avait, dans cet intervalle, trouvé une nouvelle idée de long-métrage qu’il a proposé en août à son producteur Toshio Suzuki, élaborant même un calendrier pour terminer le film avant ses 80 ans, Miyazaki s’attendant même à mourir durant sa production !

Pour le moment rien n’est joué : on ne connait pas le sujet de ce projet de long-métrage, qui sera en animation traditionnelle et pas en CGI, et ne sera pas une version longue du court-métrage de douze minutes qu’est Boro la petite chenille, car comme souvent avec le moulin à rumeur, vous aurez certainement lu des dizaines d’articles qui racontent n’importe quoi et dont leurs auteurs n’auront pas pris le temps que la situation se tasse afin de ne pas écrire des inepties.

Il reste une inconnue majeure : le lancement de la production de ce potentiel douzième long-métrage, car il faudra mobiliser un budget et trouver les partenaires adéquats pour une telle opération, forcément plus complexe depuis la fin du département long-métrage du studio Ghibli, ainsi que les échecs relatifs du Conte de la princesse Kaguya et de Le vent se lève, ce qui n’empêche pas Miyazaki d’avoir déjà commencé les storyboards… enfin, et dans le même ordre d’idée, son éternel rival et ami Isao Takahata a annoncé la semaine dernière durant sa rencontre avec Michael Dudok de Witt au Forum des Images qu’il avait un projet en tête…

Au @forumdesimages Isao Takahata dit avoir un « petit projet » en tête… — Stéphane Dreyfus (@stephanedreyfus) 12 novembre 2016

Affaire à suivre… Sources : Cartoon BrewIndiewire


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Henry Selick veut adapter « L’océan au bout du chemin »

    Henry Selick veut adapter « L’océan au bout du chemin »

    Après Coraline, la malchance autour du projet The Shadow King et un retour en bonne et due forme avec Wendell et Wild, le réalisateur Henry Selick a annoncé hier au Festival International du Film d’animation d’Annecy, en marge du panel talent auquel il participait, qu’il aimerait beaucoup adapter le roman de Neil Gaiman en long…

  • Annecy 2024 – On a vu les vingt premières minutes de « Le Seigneur des Anneaux : La guerre des Rohirrim »

    Annecy 2024 – On a vu les vingt premières minutes de « Le Seigneur des Anneaux : La guerre des Rohirrim »

    Retour à la grande salle de Bonlieu pour une séance événement du Seigneur des Anneaux : La guerre des Rohirrim, présentée par un Andy Serkis en sandales (il a tout compris) où Jason DeMarco (Vice président Action & Anime chez Warner Discovery), Philippa Boyens (co-scénariste de la trilogie originale, et ici productrice), Kenji Kamiyama (Ghost…

  • Annecy 2024 – Chris Sanders et Jeff Hermann nous parlent du « Robot Sauvage »

    Annecy 2024 – Chris Sanders et Jeff Hermann nous parlent du « Robot Sauvage »

    Alors que les premières images ont été dévoilées ce matin au Festival International du film d’animation d’Annecy, Le Robot Sauvage se dévoile un peu plus avec une nouvelle bande annonce. La sortie du film est prévue pour le 9 octobre prochain dans nos salles. Impatience ! Le Robot Sauvage suit l’incroyable épopée d’un robot –…