Hayao Miyazaki : un court-métrage… et un long-métrage ?


C’est l’époque de l’année où on a droit à la fameuse rumeur de sortie de retraite pour Hayao Miyazaki (en fait non, c’est bien pire avec les sites clickbait où on doit en être à une fois tous les trois mois), qui travaille actuellement sur Boro la petite chenille, son premier court-métrage en CGI pour le Musée Ghibli, et qui ne sera visible que là-bas.

Au cours d’un reportage de la chaîne NHK intitulée “Owaranai Hito Miyazaki Hayao (L’homme qui n’en a pas fini : Hayao Miyazaki)”, le retraité le plus occupé du monde a fait comprendre aux journalistes qu’il avait préféré faire une pause dans l’élaboration du court-métrage (dont la production prendra encore un an) pour se laisser le temps de trouver comment le finir (une grande spécialité du réalisateur japonais, qui ne termine plus les trames narratives de ses films avec leur phase d’animation depuis Princesse Mononoké) et qu’il avait, dans cet intervalle, trouvé une nouvelle idée de long-métrage qu’il a proposé en août à son producteur Toshio Suzuki, élaborant même un calendrier pour terminer le film avant ses 80 ans, Miyazaki s’attendant même à mourir durant sa production !

Pour le moment rien n’est joué : on ne connait pas le sujet de ce projet de long-métrage, qui sera en animation traditionnelle et pas en CGI, et ne sera pas une version longue du court-métrage de douze minutes qu’est Boro la petite chenille, car comme souvent avec le moulin à rumeur, vous aurez certainement lu des dizaines d’articles qui racontent n’importe quoi et dont leurs auteurs n’auront pas pris le temps que la situation se tasse afin de ne pas écrire des inepties.

Il reste une inconnue majeure : le lancement de la production de ce potentiel douzième long-métrage, car il faudra mobiliser un budget et trouver les partenaires adéquats pour une telle opération, forcément plus complexe depuis la fin du département long-métrage du studio Ghibli, ainsi que les échecs relatifs du Conte de la princesse Kaguya et de Le vent se lève, ce qui n’empêche pas Miyazaki d’avoir déjà commencé les storyboards… enfin, et dans le même ordre d’idée, son éternel rival et ami Isao Takahata a annoncé la semaine dernière durant sa rencontre avec Michael Dudok de Witt au Forum des Images qu’il avait un projet en tête…

Au @forumdesimages Isao Takahata dit avoir un « petit projet » en tête… — Stéphane Dreyfus (@stephanedreyfus) 12 novembre 2016

Affaire à suivre… Sources : Cartoon BrewIndiewire



Dernières publications

  • Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Pattie et la colère de Poséidon, la dernière née de TAT Productions

    Le 11 janvier 2023 au CGR de Blagnac, TAT Productions et Apollo Films ont présenté en avant-première toulousaine leur dernier long-métrage : Pattie et la colère de Poséidon, réalisé par David Alaux et produit par les frères Tosti. Le film sort en salles le 25 janvier et cible les familles désireuses d’aventures ! Des familles […]

  • Critique – Le secret des Perlims

    Critique – Le secret des Perlims

    Passé par le festival du film d’animation d’Annecy, Le secret des Perlims, deuxième long métrage d’Alê Abreu, est en salles depuis le 18 janvier via Ufo distribution : Claé et Bruô sont deux agents secrets de royaumes rivaux, ceux du Soleil et de la Lune, qui se partagent la Forêt Magique. Lorsque les Géants menacent […]

  • Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Critique – Gudetama : une aventure œuforique

    Depuis le 13 décembre, Gudetama : une aventure œuforique, showrunnée par Motonori Sakakibara, est disponible sur Netflix : L’œuf paresseux Gudetama se lance malgré lui dans une aventure incroyable au côté de Shakipiyo, un jeune poussin bien décidé à retrouver leur mère. Il s’agit de la seconde fois que Netflix s’implique dans l’adaptation de mascottes […]