Après un premier teaser très intéressant, La 4e Planète dévoile une seconde vidéo et un site internet qui précise ce projet transmédia ado/adulte dont on entend parler depuis plus d’un an. Avec une animation faite par Folimage et une très belle direction artistique simple mais pas simpliste signée Titouan Bordeau (Brouhaha), le projet co-créé avec Jean Bouthors semble s’annoncer sous les meilleurs auspices. Remballez-moi Total Recall !

La 4e Planète : Ticket to Mars

Divisé en deux œuvres d’égale importance, La 4e Planète sera une série, titrée “Ticket to Mars”, sera constituée d’une saison de treize épisodes de 26 minutes qui sera feuilletonnante, donc pas question de louper un épisode ! Le résumé donne un bon aperçu du contexte et de l’univers conçu entre dystopie, des thématiques plus qu’actuelles comme la migration climatique, la pollution, l’aspect dictatorial du contrôle des populations aux mains de sociétés privés…

[message]Un homme, Arnold, hanté par la distance qui le sépare de sa femme et sa fille parties sur Mars, décide de traverser l’espace pour les rejoindre. Mais il se rend vite compte que l’accès à la 4e planète du système solaire n’est pas aisé. Avant de pouvoir vivre cette grande odyssée spatiale, il faudra réussir à quitter la Terre… Arnold reste bloqué, comme des millions de réfugiés climatiques, autour du fameux Cosmoport, unique passerelle vers Mars. Il devra évoluer dans cet environnement hostile où la société chargée d’organiser les navettes entre les deux planètes, NWTM, a instauré un contrôle musclé aux frontières.[/message]

Le teaser ci-dessous, qui montre une séquence se déroulant à un checkpoint, est glaçante.

La 4e Planète, teaser 2 en version française sous-titré anglais

La 4e planète : Drone operator

L’autre oeuvre située dans le même univers sera le jeu vidéo “Drone Operator”, qui plongera le joueur dans la peau de Carole, une employée de la société NWTM (New Way Toward Mars), la même méga corporation qui opprime les migrants, et nous donnera une vue sur les entrailles du Cosmoport. Les mécaniques de jeu, élaborées par Nicolas Georget, tourneront autour de l’utilisation de robots ayant tous des capacités différentes (ce qui me fait penser à Lost Vikings dans une version plus avancée) ainsi que par la manipulation du point de vue dans un environnement 3D, puisque ce puzzle game créé sous Unity, co-developpé avec l’entreprise Valençoise Kimeria, sera en vue subjective.

Notez l’interface sur l’écran ,au fond de l’image, qui évoque le style épuré de Portal.

La narration ne sera pas en reste puisqu’une intrigue impliquant Gomez, un adolescent qui se cache dans le Cosmoport, sera de mise, et nous donnera certainement du background sur la sinistre NWTM. Esthétiquement, les premières images du jeu semblent avoir fort bien intégré le design de la série, d’où cette importance dans les œuvres transmédia d’accorder une égalité à chaque branche de production, dont le pipe-line doit être commun pour un certain nombre d’éléments graphiques, qui peuvent être réutilisés et réadaptés selon les besoins.

Il est à signaler qu’une démo de “Drone Operator” sera visible à l’Indie Games Play de Montreuil et à la Game Connection de Paris cette fin de mois !

En conclusion, plus La 4e Planète avance, plus l’impatience monte, et il me tarde d’en voir plus sur cet ensemble transmédia qui montre que la chose est tout à fait possible en France ! En attendant, le site internet, la page Facebook et le twitter de la série devrait vous nourrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *