Annoncé depuis 2014, les premières images animées du partenariat entre Sony Pictures Imageworks Vancouver et Rovio pointent le bout de leur nez, et laissent un goût d’occasion manquée une fois les deux minutes de la bande-annonce derrière soi. Réalisé par deux vétérans de l’animation qui ont été promus au poste de réalisateurs, Clay Kaytis et Fergal Reilly, cet Angry Birds Le film a bien du mal à faire oublier son existence comme nouveau bras armé du merchandising de Rovio, ce qui est bien dommage.

Si vous connaissez le jeu, ce qui ressort du concept est une extrême violence très cartoonesque qui aurait pu faire merveille en étant prise à bras le corps, car, avec un tel concept, la meilleure chose à faire est souvent d’embrasser le concept dans tout ce qu’il a de plus absurde (ce qui fut le cas avec La grande aventure Lego).

Mais malgré un budget de 80 millions (et plus de 100 millions de marketing), il semble que Rovio, distribué par Sony, ne veuille pas prendre de risque avec ses oiseaux chéris dont le dernier jeu, Angry Birds 2, a déçu leurs attentes et a provoqué le licenciement de 250 employés. Sony Pictures Imageworks, ici simple prestataire, producteur minoritaire et distributeur, cherche également la sécurité après le piratage de la maison mère, le transfert de son studio au Canada et le refus cinglant de produire la proposition d’un long-métrage Popeye par Genndy Tartakovsky.

La situation du film Angry Birds est en fin de compte assez similaire à celle du film Trolls que DreamWorks Animation prépare pour 2016, en installant une histoire d’origine dont tout le monde se fiche, qui permet de plaquer des caractérisations bateaux aux différents personnages, afin de respecter un cahier des charges spécial “clichés de l’animation” qui donnera surtout aux parents l’envie de les lâcher dans la salle de cinéma et de les récupérer à la sortie : une fort belle idée du divertissement, donc.

Cliquez sur l’affiche pour une version HD

Angry Birds Le film sortirait en France le 10 août 2016 selon Allociné, tandis que Sony Pictures France évoque un vague “mai 2016” sur sa page Youtube mais comme d’habitude, le planning risque de changer d’ici là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *