Les piafs rempilent pour « Angry Birds : Copains comme cochons »

Les piafs rempilent pour « Angry Birds : Copains comme cochons »

N’ayant pas vu Le Monde secret des Emojis, lorsqu’on me demande quel est le pire film qu’a pu faire Sony Pictures Imageworks, la réponse qui me vient est tout naturellement Angry Bird : le film, que j’avais couvert en long et en large à sa sortie. Pour faire court, le métrage était un cash grab immonde, prévisible de bout en bout, avec des gags nuls et des références qui prouvaient que les personnes aux commandes de l’objet avaient vraiment une pensée hors-sol.

Clay Kaytis et Fergal Reilly ainsi que toute l’équipe de production avaient tenté tout ce qu’ils avaient pu, mais l’odeur de faisan était bien présente, ce qui n’empêcha pas le public familial de suffisamment s’engouffrer en masse dans les salles pour donner l’idée à Rovio de lancer la production d’une suite au pitch de bases assez simple :

Les ennemis séculaires d’Angry Birds doivent mettre leurs différences de côté et s’allier face à une nouvelle menace venue du froid.

Exit toutefois le pop-pourri d’idées du premier opus, c’est ici une personne un peu plus capable qui a hérité du script, Peter Ackerman, qui possède sur son CV des crédits sur les scénarios de l’Age de Glace 1 et 3 ainsi que plusieurs épisodes de l’excellente série The Americans.

Mieux encore : c’est Thurop Van Orman, celui-là même ayant créé la série Les Merveilleuses Mésaventures de Flapjack et ayant aussi travaillé aux histoires d’autres grands succès de Cartoon Network comme Adventure Time ou Les supers nanas, secondé par John Rice (Les Simpson, Les Rois du Texas). Un binôme fort différent du précédent, et curieusement, ça se voit dans cette nouvelle bande-annonce d’Angry Birds : Copains comme cochons.

Au sein du montage habituel d’action et de séquences humoristiques, des gags… drôles ? Un rythme dans l’animation qui montre que les personnalités aux commandes semblent avoir pu infuser de leur talent dans la mise en scène et motiver les équipes à faire mieux que le premier film (les esprits chagrins diront que ce n’est pas si difficile) ? On se prend à rêver devant l’horizon des possibilités !

Distribué par Sony Pictures Releasing France, Angry Birds : Copains comme cochons sort le 16 octobre. Impossible de savoir pour le moment si Omar Sy ou Audrey Lamy seront de retour pour prêter leurs voix aux personnages principaux (Sony n’étant pas connu pour son respect de la continuité entre les doublages des différents films d’une même franchise, là aussi, tout est possible).

Angry Birds : Copains comme cochons – trailer international 1 VF

Angry Birds : Copains comme cochons – trailer international 1 VO



Dernières publications

  • Critique – Buzz l’éclair

    Critique – Buzz l’éclair

    Qui aurait pu dire en 1995 que l’un des personnages phares du premier long-métrage de Pixar, l’inventif et inégalé Toy Story, deviendrait le héros d’un film de science-fiction aussi peu inspiré que ce vingt-sixième film du studio ? Voici donc le spin-off Buzz l’éclair, réalisé par Angus MacLane, sortant en salles cette semaine, un privilège […]

  • WIP – A propos de « Garden of Remembrance » avec Naoko Yamada

    WIP – A propos de « Garden of Remembrance » avec Naoko Yamada

    Après sa très belle série The Heike Story, Naoko Yamada, accompagnée en distanciel par sa productrice Eunyoung Choi, a présenté Garden of Remembrance, son prochain court métrage, dans la salle Pierre Lamy lors d’un Work in Progress du Festival du film d’animation d’Annecy. Une chambre en désordre. Des canettes de bière vides, des cadavres de […]

  • Regardez le court-métrage Overwatch 2 « The Wastelander » !

    Regardez le court-métrage Overwatch 2 « The Wastelander » !

    Avec l’arrivée à l’automne de Overwatch 2 et la prochaine période de bêta-test projetée au 28 juin, Blizzard nous présente via un nouveau court-métrage l’un des nouveaux personnages du jeu : Odessa ‘Dez’ Stone, la Reine des Junkers. Le court-métrage explore le passé de l’héroïne et son accession au trône du Laminoir, après un ban […]