GC_cars_3_logo

Alors que la sortie du Monde de Dory se rapproche à grands pas, c’est le Disney•Pixar de 2017 qui se dévoile peu à peu par l’entremise de deux nouveaux concepts arts et des citations de son réalisateur, Brian Fee.

Le champion de course Flash McQueen, (Owen Wilson en VO, Guillaume Canet en VF) découvre la rapide obsolescence des courses automobiles va devoir trouver de l’aide sous la forme d’un nouveau mentor pour continuer à concourir dans un championnat qui ne lui fait aucun cadeau, avec des nouveaux venus agressifs comme le jeune Jackson Storm.

Entre en scène une nouvelle instructrice, la jeune hispanique Cruz Ramirez, une voiture de course jaune et profilée qui va guider un McQueen désormais un vétéran de la course, comme on peut le voir sur les deux concept arts de Noah Klocek. Brian Fee s’est exprimé sur ce nouveau personnage et le contexte du film :

[message]”Cruz Ramirez essaie de comprendre comment ce vieux loup pourrait encore apprendre quelques trucs. Pensez aux sportifs qui viennent de passer le pic de leurs carrières. McQueen n’est pas un vieil homme mais il est désormais l’un des plus vieux sur la piste. Evidemment, le public se demande s’il devrait prendre sa retraite. Ces questions se posent d’autant plus après une sanglante défaite assénée par Jackson Storm, qui représente cette nouvelle génération qui pousse l’actuelle dehors… une génération dont fait partie Flash. Tout le monde comprend ce sentiment d’avoir quelqu’un sur les talons, de ne plus se sentir à la page dans un domaine où on a l’habitude d’exceller et d’avoir le sentiment d’être arrivé en bout de course.Et c’est important de savoir que vous pouvez vous reposer sur quelqu’un pour obtenir un second souffle.”[/message]

Ramirez aidera donc Flash à s’adapter et à compenser cet écart technique. Le duo se prépare donc en hors-saison afin de prouver que notre héros a encore de quoi rouler en première place à la prochaine Florida 500 (l’équivalent du Daytona 500).

[message]”Nous sommes encore en train de créer les plans de certaines chambres alors que nous passons la peinture dans d’autres.”[/message]

Fee connait bien l’univers de la franchise Cars puisqu’avant de se retrouver dans le siège de réalisateur, il a travaillé comme storyboardeur et animateur sur les deux premiers films. Selon John Lasseter, ici producteur exécutif, grâce a cette expérience, Brian connait l’ADN de ce monde-là. Cars 3 verra Flash McQueen revenir au look qu’il avait dans le premier Cars ainsi que le retour de certains personnages de Radiator Springs, comme Martin, Sally Carrera et l’incontournable Ramone pour une histoire qui restera aux USA, arpentant les sites de courses historiques et populaires du pays. Fee, toujours :

[message]“Ce film est une lettre d’amour à la course et à l’héritage américain. Nous sommes inspirés par l’Americana que vous pouvez voir lorsque vous voyagez dans le sud, où chaque petite ville a une piste de course automobile faite de terre.”[/message]

Il est intéressant de constater ce retours aux fondamentaux, l’âme du premier film Cars, où Flash se trouvait un mentor qui lui donnait autant des conseils techniques qu’une signification de la course. Un fond très similaire aux films sportifs comme la saga Rocky Balboa, notamment le troisième épisode où le héros joué par Stallone devait composer avec la perte de son mentor, un événement qui avait été évacué assez discrètement au sein de Cars 2. Soyons d’accord : cette suite  ressemblait plus à un spin-off dédié à Martin qu’une réelle séquelle au premier film (ce qui, à l’époque de sa sortie, n’avait fait que démultiplier les critiques).

Il sera intéressant de voir comment Pixar va négocier le virage de ce film, dont la nécessité est encore plus discutée chez les amateurs que chez le public lambda, d’autant plus en employant une méthode de travail qu’ils n’ont jamais promue jusqu’ici, puisque c’est la première fois que j’entends qu’un film de chez eux est déjà en partie en phase d’animation alors que le script ne semble pas complètement bouclé.

Première bande annonce en version française

Source : USA Today

2 Comments

  1. Ce 3eme opus me donne plus envie que le 2eme!
    En mm temps c’est normal, si on aime le premier, on est content de retourner aux fondamentaux!

    Steel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *