Après une série d’avant-premières qui a explosé les salles de cinéma les 23 et 24 janvier dernier, un succès au Japon et aux USA, le premier film tiré de la série Dragon Ball Super remet en avant un personnage emblématique de la saga, désormais officiellement dans le canon : Broly.

Cette nouvelle version du personnage va-t-elle faire oublier celle des OAV, porteuse des stigmates de qui fut longtemps reproché à la licence Dragon Ball Z ?

Comme pour la série, Wild Bucnh a fait revenir dans les studios les voix françaises emblématiques de la série, depuis Patrick Borg (Son Goku) à Eric Legrand (Végéta) en passant par Céline Monsarrat (Bulma) et le timbre si distinctif de Philippe Ariotti (Freezer). Avec un tel doublage, il sera intéressant de voir quel public va être attiré en salles pour l’exploitation traditionnelle après des avant-premières qui furent très courues.

Les chiffres seront donc l’occasion de pouvoir mesurer peut-être plus précisément le spectatorat amateur de japanimation, plus habitué aux sorties exceptionnelles (comme pour My Hero Academia ou même La résurrection de F) ou à un petit nombre de copies sur un circuit plus art et essai via des indépendants comme Eurozoom.

Pour celles et ceux qui dormaient ces derniers mois, le résumé du film :

Quelques temps après le Tournoi du Pouvoir, la Terre est paisible. Son Goku et ses amis ont repris leur vie. Cependant, avec son expérience du Tournoi, Goku passe son temps à s’entraîner pour continuer à s’améliorer car ce dernier est conscient qu’il reste encore beaucoup d’individus plus forts à découvrir au sein des autres univers. Lorsqu’un jour, le vaisseau de Freezer aborde à nouveau la Terre, celui-ci est accompagné d’un Saiyan nommé Broly, accompagné de son père, Paragus. La surprise de Goku et Vegeta est immense puisque les Saiyens sont censés avoir été complètement anéantis lors de la destruction de la planète Vegeta. Ils n’ont donc pas d’autre choix que de s’affronter, mais ce nouvel ennemi s’adapte très vite aux adversaires qu’il affronte…

Vous pouvez retrouver toutes les séances déjà ouvertes en prévente sur le site mis en place par le distributeur, Wild Bunch et vous pourrez lire notre critique du long métrage dès le 10 mars dans ces colonnes !

Dragon Ball Super : Broly sort en salles le 13 mars, en version française et en japonais sous-titrée français.

Dragon Ball Super : Broly – Bande-annonce VF

Dragon Ball Super : Broly – Bande-annonce VOST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *