Cartoon 360 2020 – Trois projets qui valent le détour

COVID-19 oblige, et comme les éditions de Cartoon Movie et Cartoon Forum, c’est désormais Cartoon 360 2020 qui s’est donc déroulé en ligne la semaine dernière. Voici trois projets pitchés qui ont piqué notre intérêt.

Dordogne

Dordogne est un jeu d’aventure narratif dans lequel vous incarnez Mimi, une jeune femme de 32 ans, qui explore la maison de sa grand-mère récemment décédée et qui lui a laissé des lettres et des puzzles à résoudre. Les souvenirs de la petite fille qu’elle était l’aideront dans sa quête.

On vous a déjà parlé de Dordogne il y a quelques temps. Ce jeu jouit d’une direction artistique et de la patte de Cédric Babouche (Little Houdini) qui évoque dans autant dans son sujet la nostalgie de Souvenirs goutte à goutte que l’innocence des aventures d’un Mon voisin Totoro. Présenté au Cartoon 360, Dordogne veut agrandir son univers transmédia avec la production d’un court-métrage, Les Ricochets, qui suivrait l’histoire de la grand-mère de Mimi après son arrivée encor enfant en Dordogne alors qu’elle était enfant.

L’autre projet est une expérience en réalité virtuelle qui emmènerait le joueur dans une promenade sur la rivière Dordogne, le tout avec cette esthétique distinctive, un sujet que maîtrise Umanimation, le partenaire de UJNSQ sur cette production, étant donné la présentation de l’année dernière, Thomas Merritt’s cabinet of curiosities, ainsi qu’un projet immersif transmédia avec le collectif  Or Normes d’après la bande dessinée Shangri-La de Mathieu Bablet, crowdfundé avec succès le 14 novembre et également pitché durant cet événement.

Troll Karl et Lillan

Troll Karl et Lillan, est une comédie d’aventure racontée avec la magie et le charme de la vieille école des contes de fées scandinaves d’une manière contemporaine. Troll Karl et Lillan se retrouvent dans une nouvelle famille d’accueil avec la reine des fées Griselda et s’initient en tant que magiciens en chef aux traditions familiales et aux responsabilités des fées, cachées au milieu de la ville de banlieue de Northern Haaga ! Bienvenue dans les aventures magiques de Troll Karl et de Lillan !

Nouveau projet de Visible Realm après le pitch l’année dernière de Studio Killers 404, Troll Karl et Lillan se rapproche plus du jeune public avec un projet transmédia composé d’une série d’animation à destination des 4 à 7 ans, d’une ligne de bandes-dessinées et de jeux vidéo. Le genre étant celui de la comédie d’aventure et l’esthétique vraiment plaisante de ce qui est révélé, bien différent du précédent projet destiné aux adultes.

Mon Colocataire, le Saumon

Comment la vie de Silvia, jeune femme d’une trentaine d’année venant de rompre, change-t-elle lorsqu’un saumon emménage dans son appartement ? Entre recherche d’un emploi et le rêve de devenir écrivain tout en faisant face aux doutes de notre époque moderne, cet événement peut être bizarre mais aussi d’une utilité inattendue.

Coup de coeur pour ce projet de série qui possède pour références principales Bojack Horseman, pour le ton irrévérencieux et la cohabitation entre humains et animaux, Rilakkuma et Kaoru pour le styleet la technique d’animation (vive la stop-motion) et enfin des dialogues revées et des situations qui penchent vers La science des rêves de Michel Gondry ou encore Amélie Poulain.

Ce projet ambitieux venu d’Italie est tenu par Ramona Mismetti et Hulda Federica Orrù, qui ont déjà collaboré sur le court-métrage Ferruccio story of (a little) robot, où la première était animatrice et la seconde au scénario. Mon Colocataire, le Saumon serait à destination des ados/adultes et possède un beau potentiel sur le papier.

Image par défaut
Nicolas
Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d’animations. Adore fureter sur l’internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr.
Publications: 741