Aussitôt officiellement annoncé au Japon, le nouveau long métrage du Studio4°C avait créé la surprise puisqu’une date de sortie française fut transmise par le distributeur indépendant EuroZoom, qui réduit de plus en plus la latence entre nos deux pays. Les enfants de la mer sort donc en France le 10 juillet et une nouvelle bande annonce japonaise d’une minute nous abreuve dès à présent de magnifiques images laissant présager d’un visuel somptueux, ce qui est la moindre des choses de la part du Studio4°C, déjà à l’oeuvre sur Amer Béton ou Mutafukaz.

Pour rappel, le résumé du manga (publié chez nous aux éditions Sarbacane.) est le suivant :

Par une mer calme, une dame d’un certain âge tient la barre d’un voilier. Elle devise avec son petit-fils et lui raconte les secrets de la mer… Au premier jour des vacances d’été Ruka, collégienne rebelle, blesse une camarde de jeu. Exclue du club pour toutes les vacances, elle se demande que faire et décide de partir une journée pour Tokyo. À la nuit tombée, elle fait une étrange rencontre, celle d’Umi, un garçon étrange qui plonge et disparaît dans les eaux troubles du port de Tokyo… Elle le retrouvera quelques jours plus tard, réquisitionnée par son père océanographe, pour travailler dans l’aquarium dont il s’occupe. Mais Umi n’est plus seul, il est accompagné du ténébreux et sarcastique Sora, qui possède lui aussi des dons aquatiques surnaturels. Mais déjà, pourquoi les deux garçons brillent-ils sous l’eau, comme de véritables feux-follets ?

Réalisé par Ayumu Watanabe (Ace Attorney, Space Brothers), la direction de l’animation et le character design sont de Kenichi Konishi (Le Conte de la Princesse Kaguya, Paprika, Tokyo Godfathers). La musique sera composée par Joe Hisaishi, qui s’est exprimé sur le film :

« La beauté de ce film réside dans son histoire imprévisible. On pourrait dire que c’est philosophique. Ayant interprété un style musical minimaliste qui imprègne tout le film, je pense avoir relevé un défi avec cette bande-son. C’est une œuvre qui inspire l’imagination du spectateur, et parle de la mémoire de l’univers et de la vivacité de la vie. J’espère que la musique et les images stimuleront les sens du public et qu’il aimera ça. »

Il nous faudra attendre encore trois mois pour voir les enfants de la mer, mais peut-être le film fera-t-il un détour par Annecy, qui sait ?

Les enfants de la mer – trailer japonais #1 non sous-titré

Source de la citation de John Hisaishi : Screeweek.it

One Comment

  1. Pingback: Annecy 2019 – La liste commentée des longs-métrages en compétition Contrechamp - Little Big Animation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *