Nous avions aperçu le projet durant le précédent Cartoon 360, présenté par son producteur Aymeric Castaing : la série Globozone est désormais disponible en ligne sur le site de la chaîne franco-allemande Arte.

Bienvenue dans la Globozone : vaste complexe commercial et technocratique à huis-clos dont nul ne sort jamais. Dans un futur proche et mondialisé, deux employés que tout oppose s’y ennuient fermement à leur poste respectif. Agent de sécurité laxiste et salarié psychopathe, ils sont néanmoins unis par une passion commune : vaincre la monotonie climatisée grâce au pouvoir insoupçonné du bricolage sonore et de la sédition musicale.

Conçue par Gangpol & Mit chez Umanimation, Globozone est une nouvelle synthèse de leurs travaux depuis 2005 : en effet, le duo se partage les tâches, Gangpol s’occupant de la partie musicale et Guillaumit de la partie graphique et vidéo. En 2007, leur projet musical Carton Park avec Mami Chan et Norman Bambi se consacrait au jeune public, mais cette nouvelle ramification qu’est Globozone est plus dirigée vers un public ados/adultes.

Abdu et Al, les héros de Globozone

Car ce sont ici les affres de la vie en entreprise qui sont traités, nos deux héros étant finalement pas très flexo-compatibles dans cet enfer en open space, prêts à utiliser tous les moyens pour contrer des dérives que l’on imaginerait bien sortir du cerveau de cinglés de la Silicon Valley.

Pour preuve cet hilarant épisode 3, titré « l’implant », où Al le psychopathe décide de couper la main d’une de ses collègue pour récupérer son implant, une méthode finalement plus rapide que de faire la queue pour subir l’opération d’implantation avant que son compère Abdu l’agent de sécurité ne détourne lui même cette déviance pour fabriquer une machine musicale très dadaïste.

Entre ambiance très jeu vidéo (la série a été conçue sous le moteur graphique Unity, qui n’est pas uniquement capable de prouesses graphiques réalistes) et un fond dont l’ironie se prête bien à ce type de constructions surréalistes, Globozone occupe un espace pour le moment vide dans la série animée française, et son format court fait merveille pour divertir et s’interroger.

One Comment

  1. Pingback: Cartoon 360 2019 : trois projets qui ont retenu notre attention

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *