Mike Mignola, créateur de l’un des univers de comics les plus profonds et le mieux agencé avec la franchise Hellboy (récemment atténuée par un film live peu convaincant succédant aux œuvres de Guillermo Del Toro) s’allie avec James Fino de Starburns Industries (Rick et Morty, Anomalisa) et Ben et Max Berkowitz de Not a Billionaire pour amener une nouvelle série anthologique sur les écrans : The Forever House.

Existant quelque part entre réalité et cauchemars, The Forever House concentrera le sentiment évoqué par un ancien conte narré au coin du feu, explorant le dérangeant et le macabre venu de l’esprit et des carnets de Mike Mignola.

Dans la lignée de séries telles que The Twilight Zone, Night Gallery, et Les contes de la crypte mais dans un autre direction esthétique pour, selon les producteurs, se démarquer de la vague de programmes anthologiques, plutôt encombré depuis Black Mirror, American Horror Story et celles déjà citées plus haut. Pour pousser cette ambition, c’est Industrial Light & Magic qui s’occupe du développement visuel dont l’une des constantes sera aussi d’incorporer des techniques à l’ancienne (comme de l’animation en stop-motion, et d’autres choix de styles plus marqués) pour « recapturer l’aura de la mise en scène classique d’Hollywood via le prisme moderne ».

The Forever House

Les histoires des différents épisodes seront également interconnectées entre elles puisque certains personnages seront présents des unes aux autres, de la même manière qu’a été développé l’univers d’Hellboy par Mike Mignola, qui a aussi contribué en tant qu’artiste aux films Dracula (1992), Atlantis : L’empire perdu (2001), et Blade II (2002). Pour lui, la mise en place de The Forever House s’est passé si facilement que c’en est effrayant :

« Ce qui a commencé comme une simple conversation durant un café avec Ben menace de ce transformer en projet de rêve. Combien de fois vous pouvez avoir un partenariat avec des personnes qui comprennent non seulement vos idées mais ont la vision et le talent pour le porter plus loin que vous puissiez l’imaginer et en faire une réalité ? »

Ben Berkowitz : « Grandissant en tant que geek des comic books, mon frère et moi collectionnions chaque édition du travail de Mike’s work. Alors que l’univers tordu et sensationnel de The Forever House est le début de quelque chose de profond pour les fans de comic book, cette série est, au final, , de créer un sentiment surréel d’émerveillement pour l’enfant en moi qui est tombé amoureux avec le Mignola-verse. Aussi fantastiques qu’ils puissent être, les mythes sont les ultimes histoires humaines, impossible à taire dans leur symbolique, résonant de génération en génération pour des millénaires. Etre partenaire avec les visionnaires de Starburns Industries pour créer ces contes est notre rêve et j’espère, le cauchemar d’autres. »

James Fino, de Starburns Industry : « On ne peut pas être plus excité à l’idée de porter à l’image l’imagination tordue de Mike Mignola. Ses créations drôle, tristes et belles sont le genre de choses dont nous rêvons de faire une réalité. Le monde qu’il a conçu pour ce projet, je suis impatient que nous l’explorions ensemble. »

Notons que si Mignola a participé a plusieurs films, une première tentative d’adapter son travail en série en 2006 avec l’excellent pilote de The Amazing Screw-on Head scénarisé par Bryan Fuller et réalisé par Chris Prynoski pour SyFy, qui n’avait hélas pas donné lieu à une saison complète.

The Forever House

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *