Netflix et ILM aux commandes d’un film « Ultraman »

Dix ans après Rango, ILM revient pour s’occuper de l’animation d’un long-métrage avec cette nouvelle version d’Ultraman, personnage et super héros phare du genre tokusatsu né il y a55 ans. Il fut l’un des personnages emblématiques du Japon, défendant la planète contre des kaiju extraterrestres et devenant la source d’innombrables autres univers et itérations, même si sont impact hors Japon n’a jamais dépassé un public d’amateurs éclairés.

Pariant sur cet aspect et comptant amener le personnage vers un plus grand public, Netflix s’est associé à Tsuburaya Productions pour développer ce nouveau long-métrage Ultraman en animation 3D avec aux commandes Shannon Tindle, créateur de l’univers de Kubo et l’armure magique et scénariste de la future mini série Netflix Lost Ollie fera ses débuts de réalisateur avec ce projet, à partir d’un scénario qu’il a écrit avec le scénariste Marc Haimes (Kubo et l’armure magique). John Aoshima, vétéran de Disney TV Animation sur  la nouvelle version de La Bande à Picsou et Souvenirs de Gravity Falls en sera le co-réalisateur et continue de gonfler le nombre d’artistes ayant travaillé sur la série d’Alex Hirsch à accéder à des postes d’importance (les derniers en date étant Mike Rianda et Jeff Rowe, les réalisateurs de Les Mitchell contre les Machines).

Ce nouveau long métrage Ultraman se démarquera par une toute nouvelle histoire conçue pour honorer la mythologie existante tout en amenant le personnage à un nouveau public. De même, l’animation – réalisée par Industrial Light and Magic – sera stylisée mais pas strictement inspirée de la japanimation, comme le montre ce le premier concept art du film.

Le film suivra Ken Sato, une superstar du baseball qui retourne au Japon pour devenir le dernier héros en date à porter le costume d’Ultraman. Ses plans tournent mal lorsqu’il est contraint d’élever un monstre kaiju nouveau-né – la progéniture de son plus grand ennemi – comme son propre enfant. Sato devra également faire face à sa relation avec son père, avec lequel il s’est brouillé, et aux plans de la Kaiju Defense Force.

« Réaliser ce film est un rêve devenu réalité », à déclare Tindle dans un communiqué. « Ce qui a commencé comme une histoire originale inspirée par mon amour pour le film Ultraman d’Eiji Tsuburaya est en quelque sorte devenu un véritable film Ultraman grâce à l’incroyable confiance de l’équipe de Tsuburaya Productions et au soutien des gens de Netflix Animation. Nous avons réuni une équipe de choc et je suis impatient de partager notre vision unique d’Ultraman avec le reste du monde ».

« Ce partenariat avec Netflix sera la première tentative à grande échelle de Tsuburaya Productions d’atteindre le marché mondial », déclare Takayuki Tsukagoshi, PDG de Tsuburaya. « Ultraman, depuis sa création, a charmé de nombreuses personnes à travers le monde et Shannon Tindle en fait partie. Il a été grandement influencé par Ultraman lorsqu’il était enfant, et il a grandi pour devenir lui-même un créateur. Je suis ravi que les familles du monde entier puissent bientôt voir la vision de Shannon et de son équipe pour Ultraman sur Netflix et promouvoir les sentiments de courage, d’espoir et de bonté. »

Ultraman rejoint le line-up toujours plus grand de longs métrages d’animation sur Netflix, qui comporte à l’heure actuelle Klaus et Voyage vers la Lune, mais aussi à l’avenir Apollo 10 ½ : A Space Age Adventure par Richard Linklater, l’attendu nouveau film en stop motion Wendell & Wild d’Henry Selick, Pinocchio de Guillermo del Toro, The Magician’s Elephant de Wendy Rogers, la suite de Chicken Run du studio Aardman mais aussi une adaptation du livre pour enfants Sulwe de Lupita Nyong’o.

Source : Variety

Image par défaut
Nicolas
Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d’animations. Adore fureter sur l’internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr.
Publications: 739