TMS révèle « Lupin Zero », sur les origines de Lupin III


Après l’annonce récente d’un spécial Lupin III VS Cat’s Eyes, voici venir une nouvelle mini série sur le personnage de Monkey Punch, dont la diffusion est finalement très proche puisqu’elle arrivera en décembre de cette année : Lupin Zero.

Comment un jeune garçon est-il devenu le célèbre gentleman cambrioleur Lupin III ? Librement basé sur le jeune Lupin III du manga original, Lupin Zero racontera une histoire originale nostalgique, mais toute nouvelle, levant enfin le voile jeté sur les humbles débuts de Lupin III. Situé à l’époque où la série originale a été publiée pour la première fois, l’anime dépeint Young Lupin III courant dans les rues du Japon des années 1960 pendant l’essor économique du pays.

Réalisé par Daisuke Sakou, supervisée par Ichirou Okouchi (Lupin III – Partie 5, Kabaneri of the Iron Fortress), avec un character Design de Asami Taguchi (Lupin III – Partie 5, Chain Chronicle : The Light of Haecceitas) et une musique par Yoshihide Otomo (Ama Chan, Inu-Oh), la légende Yūji Ōno étant possiblement déjà occupé avec Lupin III VS Cat’s Eyes en plus du fait que le musicien ne rajeunit pas (81 ans cette année).

Lupin Zero est donc une mini série de six épisodes de 30 minutes dont la diffusion aura lieu au mois de décembre, les plateformes qui s’occuperont du simulcast en France restant à annoncer.

Retrouvez ci-dessous une traduction de questions-réponses avec le réalisateur de la série Daisuke Sakou (Lupin III – Partie 5, Yo-kai Watch, le film) et le producteur Koji Nozaki (Lupin III – Partie 6, Lupin III : The First).

Qu’est-ce qui vous a poussé à faire un anime sur le passé de Lupin III ?

Nozaki : Nous voulions dépeindre les jeunes années de Lupin III, car ils n’avaient jamais été animés auparavant. Nous l’avons basé sur le jeune Lupin III du manga original de Monkey Punch.

Comment avez-vous créé le jeune moi de Lupin III ? Qu’avez-vous apprécié le plus lorsque vous l’avez créé ?

Sakou : Nous avons créé ce jeune Lupin III en nous basant sur les quelques chapitres le mettant en scène dans le manga, ainsi que sur les moments où Lupin III plus âgé se remémorerait sa jeunesse. Alors que le Lupin III est canoniquement le seul Lupin que nous connaissons, il est en fait un jeune maître voleur et descendant de troisième génération de la célèbre famille Lupin. L’équipe de production voulait donner aux fans la possibilité de jeter un coup d’œil sur son passé et a pris en considération les nombreuses possibilités de ce que ce maître voleur aurait été à 13 ans.

Le Lupin de Lupin Zero et son inspiration, le jeune Lupin III du manga de Monkey punch

Pourquoi avez-vous placé l’histoire dans le Tokyo des années 1960 ?

Sakou : Bien que l’âge et la nationalité de Lupin soient un mystère, cela ne change rien au fait qu’il était autrefois un enfant. Lupin III est apparu pour la première fois dans l’anime en 1971, sur la Hida Speedway. Si nous remontons le temps depuis cette époque, il est prudent de supposer que Lupin aurait été un enfant au Japon dans les années 1960. Nous voulions résumer l’ambiance de l’époque et donner aux fans un aperçu de son passé – bien qu’un Lupin III adulte détesterait probablement que son passé soit découvert.

Quel est le thème de l’histoire dans les 6 épisodes de cette mini série ?

Sakou : Alors que Lupin adulte gagne sa vie en tant que voleur, à 13 ans, il aurait été au collège. Bien qu’il soit issu d’une famille de voleurs, il n’a pas encore repris le métier familial. Connaissant sa personnalité, on ne sait pas non plus si Lupin III prendrait le relais de la profession familiale simplement parce qu’on le lui avait révélé. Il est à l’âge où on ne lui dit pas quoi faire, où il va trouver ça ennuyeux, mais il ne sera pas jeune éternellement. Dans cette histoire, le jeune Lupin décidera de ce qu’il veut faire de lui-même.

Y a-t-il quelque chose que vous avez incorporé dans Lupin Zero que la série n’avait jamais essayé ?

Sakou : Des choses que Lupin III adulte ne peut pas faire. Bien qu’il soit un homme mystérieux, nous remontons le temps pour revisiter son adolescence. Même à 13 ans, il possède un niveau de sagesse et d’ingéniosité qui fait honte aux adultes, mais en raison de son âge, il ne possède pas le même niveau de force physique qu’un adulte. Combinées à la nature insouciante de Lupin III, ces caractéristiques se prêtent à faire de Lupin Zero un anime amusant à regarder. Même ceux qui ne connaissent pas aussi bien Lupin III pourront toujours profiter de ses manigances. Ceux qui connaissent le Lupin III adulte prendront plaisir à rencontrer ce garçon mignon qui deviendra plus tard le plus grand voleur du monde. 

Source : TMS Entertainment


A lire dans le même genre

Dernières publications

  • Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Le Festival d’Annecy propose cette année quelques nouveautés qui devront faciliter la navigation et l’organisation des festivaliers, comme la présence d’œuvres sélectionnées sur quatre salles supplémentaires au Pathé Annecy, ainsi que des horaires de séances dès 8h30, ce qui va rendre quelques débuts de matinées difficiles pour les habitués des multiples soirées et les aficionados des…

  • On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    En direct de Cannes, le distributeur français SND Films a révélé de nouvelles informations sur le troisième long métrage d’animation Astérix, désormais titré Astérix et le Royaume de Nubie. Comme pour le précédent, ce sera donc un film avec une histoire originale ou tout au plus vaguement adaptée d’un album existant. Pour rappel, nous savons…

  • Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Après un passage au festival d’Annecy et en salles, The First Slam Dunk, réalisé par Takehiko Inoue, est disponible en DVD, Blu-Ray et VOD à partir du 1er mai grâce à Wild Side : Le meneur de jeu de Shohoku, Ryota Miyagi, joue toujours intelligemment et à la vitesse de l’éclair, contournant ses adversaires tout…