Une bande-annonce pour le mode multijoueur de « Halo Infinite »

Après « Discovering Hope », une bande-annonce cinématique datant de l’E3 2019, Halo Infinite se dévoile avec une nouvelle production signée Axis Studios (Love, Death & Robots) cette fois-ci centrée sur l’aspect multijoueur du jeu de 343 Industries.

La légendaire série Halo est de retour. Découvrez la plus vaste campagne Master Chief jamais proposée et vivez une expérience multijoueur gratuite révolutionnaire.

Réalisée par Jon Yeo, la bande-annonce pour 343 Industries présente un nouveau personnage du jeu, la commandante spartiate Laurette Agryna, et se penche sur son propre parcours héroïque en tant que jeune fille prise dans la ligne de mire d’une bataille au centre de Londres en 2552, et son sauvetage par des Spartans et sur son inspiration à devenir un elle-même.

Halo infinite

Comme souvent avec les bande-annonce de FPS de science-fiction, la part de discours militariste blindée de jingoïsme et l’évocation de la trépidation du mode multijoueur provoque un certain malaise, avec toujours cette frontière très fine entre recrutement militaire et évocation de conflits réels. une impression forcément démultipliée par la qualité du travail d’Axis Studios, dont le réalisme des visages et la frontalité des plans sur Laurette rendent le tout très efficace. On peut par ailleurs noter le fait qu’à aucun moment le mode multijoueur ne permette de réaliser des opération de sauvetage et de défense des civils, ce qui permettrait de légitimer ces images plutôt que de se réfugier derrière un côté aspirationnel de l’expérience de l’héroine digne d’une campagne de recrutement de l’armée de terre.

Ce n’est pas la première fois que la franchise Halo joue sur ce type de registre, et avec les années l’ensemble devient de plus en plus difficile à tenir, d’autant plus lorsqu’on connait tout le lore qui se trouve derrière les soldats Spartans et le type de discours qui s’y niche, d’autant plus que cet aspect de l’univers vidéoludique n’a finalement été exploré que dans ses marges à fin de merchandising, donc en vague arrière pensée.

Reste le grand talent des équipes d’Axis derrière cette publicité, quoi que j’en dise sur le fond.

Image par défaut
Nicolas
Éditorialiste et contributeur occasionnel. Amateur de toutes formes d’animations. Adore fureter sur l’internet avec sa lampe frontale pour dénicher des raretés animées. Écrit ses autres lubies et obsessions pop-culturelles sur Grawr.fr.
Publications: 739