Une bande annonce pour « Wendell et Wild » d’Henry Selick



L’année 2022 est pour notre plus grande joie très propice aux productions mettant en valeur la technique du stop motion. Comme une cerise sur le gâteau de citrouille, Wendell et Wild sera disponible à partir du 28 octobre sur Netflix :

Il raconte l’histoire de deux frères démons, Wendell (Keegan-Michael Key) et Wild (Jordan Peele), qui demandent à Kat Elliot, une ado difficile rongée par la culpabilité, de les aider à rejoindre le monde des vivants. Mais ce que Kat souhaite obtenir en retour les propulse dans une aventure aussi étrange que comique, une épopée fantastique qui défie les lois de la vie et de la mort.

Keegan-Michael Key et Jordan Peele sont accompagnés par un casting vocal de choix : Angela Bassett (Black Panther), James Hong (Kung Fu Panda), Ving Rhames (Mission Impossible). La bande annonce laisse entrevoir des personnages haut en couleur avec entre autres une nonne aux yeux laser, des vampires dodus et des fantômes cartoony. On a de quoi embrasser la spooky season en beauté, le tout étant mis en lumière par le vétéran Peter Sorg (Frankenweenie, Cro Man).

Côté esthétique des marionnettes, Selick a décidé de laisser visibles les contours des masques de remplacements des visages : « Je pense que les gens, au visionnage, vont d’abord les remarquer et qu’au bout de cinq minutes, ces lignes disparaitront car on s’investit dans les personnages. » Un évident pied de nez à son précédent long, Coraline, où la décision d’effacer avec le CGI ces mêmes contours n’était pas venue du réalisateur mais de Phil Knight, père de Travis (président de Laika), qui n’avait pas apprécié l’effet lors d’une projection.

On retrouve Bruno Coulais à la musique (qui nous a récemment enchanté avec la bande originale du Peuple Loup) après une collaboration avortée sur le projet The Shadow King, un aspect que nous avions évoqué dans notre compte-rendu du festival d’Annecy 2020.

La plume de Jordan Peele associée à la réalisation d’Henry Selick (L’étrange Noël de Monsieur Jack, Coraline) nous ̂promettent un Halloween des plus tendus. Si tout comme moi, vous êtes encore hantés par les images de Nope, vous serez tout aussi impatients de découvrir Wendell et Wild sur vos écrans avec du pop corn (salé, bien sûr).



Dernières publications

  • Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Annecy 2024 – Découvrez notre programme à voir des films en sélection

    Le Festival d’Annecy propose cette année quelques nouveautés qui devront faciliter la navigation et l’organisation des festivaliers, comme la présence d’œuvres sélectionnées sur quatre salles supplémentaires au Pathé Annecy, ainsi que des horaires de séances dès 8h30, ce qui va rendre quelques débuts de matinées difficiles pour les habitués des multiples soirées et les aficionados des…

  • On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    On en sait plus sur le troisième film d’animation « Astérix »

    En direct de Cannes, le distributeur français SND Films a révélé de nouvelles informations sur le troisième long métrage d’animation Astérix, désormais titré Astérix et le Royaume de Nubie. Comme pour le précédent, ce sera donc un film avec une histoire originale ou tout au plus vaguement adaptée d’un album existant. Pour rappel, nous savons…

  • Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Critique Vidéo – The First Slam Dunk

    Après un passage au festival d’Annecy et en salles, The First Slam Dunk, réalisé par Takehiko Inoue, est disponible en DVD, Blu-Ray et VOD à partir du 1er mai grâce à Wild Side : Le meneur de jeu de Shohoku, Ryota Miyagi, joue toujours intelligemment et à la vitesse de l’éclair, contournant ses adversaires tout…